Les dormeurs de Tokyo par Adrian Storey

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Tokyo est une ville propice à s’endormir n’importe où, dans la rue, dans le métro, peu-importe. C’est une ville fatigante, mais sûre. Le photographe anglais Adrian Storey basé à Tokyo a réalisé une série de photographie pour documenter ce phénomène…

 

Capture-d-ecran-2012-09-19-a-12.24.12.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-09-19-a-12.24.24.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-09-19-a-12.24.50.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-09-19-a-12.25.05.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-09-19-a-12.25.26.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-09-19-a-12.25.40.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-09-19-a-12.25.54.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-09-19-a-12.26.21.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-09-19-a-12.26.37.jpg

 

Pour retrouver Tokyo sur le blog: Tokyo, la nuit   Asakusa, Tokyo, Japon   sanctuaire de Yasukuni-jinja,  Le jardin national Shinjuku-Gyoen, Tokyo, Japon,  mon florilège du musée d'art moderne de Tokyo, Japon,  un soir à Shibuya, Tokyo, Japon,  Le bureau de Goebbels à Okaihabara, Tokyo, Japon,  Un joli photographe sur Ginza, Tokyo, Japon,  Contrastes japonais du parc Hama Rikyu à Tokyo,  la jeunesse tokyoite fait les magasins...,  Mandarake à Tokyo,  Takeshita dori, la rue la plus animée de Tokyo,  Tokyo, Shibuya,  street art et garçons à Tokyo,  hommage à Rotella ? à ... Tokyo,  Asakusa, Tokyo, Japon,  Takeshita street, Tokyo, un dimanche après midi d'automne,  Ginza, jour, Tokyo, Japon,  Les fresques de Mark Beard dans le magasin Abercrombie & Fitch à Tokyo,  Minets et minous dans le parc Hibiya de Tokyo,  Les corbeaux du parc Ueno à Tokyo,  Deux amis dans le métro de Tokyo,  Tentative d'épuisement photographique de la Tokyo Tower depuis ma chambre d'hôtel ,  Devenez incollable sur le réseau de transport à Tokyo,  Voyage au Japon,Tokyo de Rémi Maynègre et Sandrine GarciaTokyo, quartier Yanaka, le royaume des chats,  Préservatifs nippons,  Quelques menues suggestions pour un séjour à Tokyo,  Les chats du cimetière de Yanaka, à Tokyo,  le promeneur de TokyoLes dormeurs de Tokyo par Adrian Storey .

Publié dans photographe

Commenter cet article

n 21/09/2012 10:30

Bonjour. Les gens représentés dans les snapshots ci-dessus sont tous ivres morts (comme il est de coutume, avec pics le vendredi et le samedi soir). Les siestes non-alcoolisées se résument aux
transports et au bureau, ce qui n'est pas guère exclusif à Tokyo. La sûreté est probablement un phénomène et conditionnement culturel (le petit larcin est psychologiquement peu envisageable). La
propreté est le fait de hordes de petits vieux et moins vieilles gens en baito pour arrondir leur retraite ridicule, qui triment le matin à 5 heures, brosse à dent à récurer l'asphalte, pour un
salaire de misère. Paris est sans comparaison plus sure à présent qu'au XVIII ou au XIXe siècle... Parler d'homogénéité du "peuple japonais" est une proposition national(ist)e auto-rassurante qu'on
entend souvent (au Japon) et qui néglige allègrement l'annexion brutale des peuplades au nord (Hokkaido) et au sud (archipel d'Okinawa), des flux migratoires importants liés à l'histoire
expansionniste-asiatique du Japon (Corée, Chine), et la réalité des chiffres des populations étrangères ou naturalisées d'origine étrangère sur le territoire (dont Tokyo est pourtant le lieu
d'accueil de prédilection). Bravo.

lesdiagonalesdutemps 21/09/2012 12:34



Je suis en gros d'accord avec ce que vous dites si vous avez probablement raison en ce qui concerne les gens photographiés par Adrian Storey et j'ajouterais que certains japonais ne boivent pas
que le vendredi soir, j'ai en ce qui me concene vu (et photographié) des personnes qui dormaient dans des lieux publics au Japon et qui n'étaient ni SDF ni ivre. J'ai le souvenir par exemple
d'une petite fille, en uniforme d'écolière,, elle devait avoir huit ans et qui dormait dans l'abri d'une petite gare de campagne ou encore ce collégien qui dormait dans le métro. Quand à la
propreté peut importe pour moi la cause, je constate l'effet et j'aimerais que les français triment un peu plus. Paris est l'une des capitales occidentales les plus sale que je connaisse et à
part Melbourne,Budapest et Moscou je crois les avoir toutes arpentées. Je conçoit que Paris en effet est plus sure aujourd'hui qu'au XVIII et au XIX ème et encore je ne suis pas certain que cela
soit exact extra muros, mais comme toutes les villes d'occident simplement Paris est aujourd'hui moins sure que de nombreuses grandes villes européennes.


Les nationalistes n'ont pas toujours tort. Il est tout de même patent que lorsque l'on est à Tokyo, la population est plus homogène qu'à Paris. Il suffit d'ouvrir les yeux. Je connais le problème
des Ainous dont beaucoup ne se ventent pas de leur origine pour ne pas être ostracisés et par exemple de l'instrumentisation des habitants d'Okinawa durant la dernière guerre. Il reste néanmoins
que la population est plus homogène au Japon qu'en France tout simplement parce que c'est un archipel, ils ont été protégé des invasions par les mers et qu'historiquement le pays a été fermé aux
étrangers durant plus de trois siècles. En outre vous admettrez (même si cela ne ferait pas plaisir à un japonais) qu'il y a moins de différence entre un coréen et un japonais qu'entre un malien
musulman et français.



toto 21/09/2012 00:54

Juste des gens bourrés ! Chez nous c'est des sdf, là-bas des salary men (and women). Ils ont de la chance, eux ne se feront pas dépouiller... (essayez de dormir dans un couloir du métro parisien
avec votre sac à main abandonné !)

lesdiagonalesdutemps 21/09/2012 07:57



Contrairement à ce que vous pensez ce ne sont pas que des gens bourrés (pas seulement) qui dorment dans Tokyo qui est une ville en effet beaucoup plus sur que Paris et beaucoup plus propre. La
principale raison (pas la seule) que l'on ne se fasse pas "dépouiller" dans le métro de Tokyo est que la société japonase est une sociéte beaucoup plus homogène que la française. Elle n'est pas
en péril de grand remplacement par les hordes barbares plus insidieuses qu'à la fin de l'empire romain mais qui auront le même résultat l'ecroulement de la civilisation.