les dessins de Sergei Mikhailovich Eisenstein

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 


Faute d'amant

UNA ALTERNATIVA MUY COMPLICATA
«Et l'on se vit obligé à faire Ève...»

Publié dans peinture

Commenter cet article

ismau 18/11/2016 11:47

J’ai enfin vu ce film de Greenaway "Que viva Eisenstein", que j’ai trouvé étonnant et fort intéressant, je vous le recommande ! On y retrouve très rapidement quelques dessins érotiques d’Eisenstein, puisque c’est sa relation homosexuelle pendant le tournage de "Que viva Mexico", amoureuse et très charnelle, qui est essentielle au film ( Ces dessins d’ailleurs, je ne les aurais pas repérés sans votre billet ) Tout aussi intéressant, remarquable même : un entretien en bonus – rare - avec Greenaway .

lesdiagonalesdutemps 18/11/2016 11:52

Merci de ce conseil que je vais suivre.

ismau 11/10/2016 17:45

Suite à un récent commentaire sur ''Freddy Keith'', je découvre avec grand intérêt ces dessins ''secrets" d’Eisenstein dont vous me parliez ( C’est sous ce titre "dessins secrets" qu’ils ont été publiés en 2001 au Seuil ) Mais des dessins sans doute un peu moins scandaleux je découvre qu’il existe des quantités, lui qui avait commencé tout jeune par une carrière de dessinateur – caricatures, dessins, affiches- puis décorateur de théâtre – décors et costumes . Le film de 2015 que j’avais cité précisément, qui a fait scandale en Russie en mettant en scène l’homosexualité d’Eisenstein, c’est "Que viva Eisenstein" de Peter Greenaway : un cinéaste que j’aime beaucoup . J’ai acheté le dvd mais ne l’ai pas encore regardé . J’ai vu aussi que Fernandez avait écrit une bio d’Eisenstein, en 75 ...

lesdiagonalesdutemps 11/10/2016 19:58

Je n'ai pas vu ce film de Greenaway que moi aussi j'aime beaucoup, mais ce n'est pas de ce film dont je voulais parler; je n'ai toujours pas retrouvé son titre et je n'ai pas lu ce livre de Fernandez qui me tente assez.