Le mastaba des manucures à Saqqarah

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Il y a très longtemps, vers 2400 avant J.C., Niankhkhnum et Khunumhotep s'aimait d'amour tendre. Ils étaient les manucures du pharaon Nyuserra. Venu le temps de l'éternité, il décidèrent de partager leur dernière demeure, un mastaba à Saqqara.

 



Étreintes et baisers sont rarement représentés dans l'Egypte ancienne.


 les deux amis sont enlassés et assis  à l'entrée de leur "Maison de l'Eternité"

 


C'est en 1964, dans la nécropole de Saqqarah, qu'un archéologue, Ahmed Moussa découvre une série de tombes taillées dans la roche, dans un passage dans la falaise, face à la digue qui mène à la pyramide d'Oumas. Dans l'une d'elles, on voit des scènes de la vie quotidienne dans lesquelles  figure un couple d'hommes, identifié comme celui des manucures Niankhkhnum et Khnoumhotep. On les voit se serrant affectueusement. Ils avaient été les serviteurs privilégiés dans le palais du roi Nyuserra (cinquième dynastie) autour de 2400 av J C. Les images des deux hommes dans la tombe étaient très semblables à ceux des couples hétérosexuels trouvés dans d'autres tombes de la même période.

 

Capture-d-ecran-2012-08-23-a-08.10.16.jpg

 

Dans le mastaba de Saqqara, de base rectangulaire, les deux hommes apparassent dans plusieurs scènes différentes de tendresse. Bien que dans l'ancienne Egypte on montrait rarement des relations d'affection et encore moins des images pouvant évoquer la sexualité. 

 

 


Les deux manucures sont montré embrassé dans une attitude ne pouvant évoquer que l'amour. Si certains égyptologues ont avancé l'idée que cela pouvait être deux frères, la plupart des historiens ont émis l'hypothèse qu'il s'agissait d'une représentation d'une relation homosexuelle d'autant que des inscriptions disent qu'ils sont «unis dans la vie et la mort ».

Leurs noms gravés dans la pierre à l'entrée de la tombe




Cette découverte est la plus ancienne qui indique l'existence de l'homosexualité dans l'Egypte ancienne. Elle a conduit à la confirmation que certains métiers liés à l'esthétique (manucure, maquilleur, coiffeur ...) ont été exercées souvent par des hommes homosexuels et que ceux-ci vivaient ouvertement comme un couple et ont été enterrés ensemble pour partager l'éternité. 

 

Mastaba de Nianjjnum et Jnumhotep.

 

Dans cette image on peut voir comment les deux nez se touchent, leurs torses et leurs jambes sont aussi en contacte, une étreinte éternelle.
Dans un éternel banquet, ils sont entourés de danseurs, de musiciens et de chanteurs.

Commenter cet article