Le baptême du sang de la beat generation

Publié le par lesdiagonalesdutemps

David Kammerer a été poignardé à mort avec un couteau scout par son ami Lucien Carr la nuit du 13 août 1944. Les relation entre  Kammerer, 33 ans et Carr, 19 ans  avait commencé cinq ans plus tôt à St Louis quand Kammerer dirigeait une troupe de scouts s'était  entiché du jeune Carr, alors âgé de 14 ans. Carr est né à New York, ses parents, Russell Carr et Marian Carr Gratz, étaient les deux rejetons d'importante famille de St. Louis familles. Après séparation de ses parents en 1930, le jeune Lucien et sa mère sont retournés à Saint-Louis où Carr a passé le reste de son enfance.

 

Jack_Kerouac_and_Lucien_Carr.jpg

Jack Kerouac et Carr (à droite) en 1944


Kammerer   était professeur d'anglais et d'éducation physique à l'Université Washington à St. Louis . Kammerer était un ami d'enfance de William S. Burroughs et un autre descendant d'une riche famille de Saint Louis qui connaissait la famille Carr. Au cours des cinq années, qui suivirent leur rencontre, on peut dire que Kammerer a poursuivi Carr de ses assiduités, en enseignant dans les écoles où l'adolescent était inscrit.  Carr dira plus tard << comme le ferait un amis de sa famille >>. On peut penser que Kammerer traquait Carr sexuellement avec une persistance qui serait aujourd'hui considéré comme du harcèlementD'école en école, de la Phillips  Academy à Andover dans le Massachusetts, à Bowdoin  College à Brunswick dans le Maine puis à l' Université de Chicago, Kammerer suivit Carr à chaque fois. Cette attention de Kammerer pour Carr était-elle effrayante ou flatteuse? Peut-être les deux. Ce point est aujourdhui un sujet de débat entre ceux qui chroniquent l'histoire de la Beat Generation.  Carr a toujours insisté, auprès det Burroughs pour dire, qu'il n'avait jamais eu de relations sexuelles avec Kammerer. Dennis McNally, le biographe de Jack Kerouac  a écrit que Kammerer était un "Doppelgänger" dont les désirs sexuels envers Lucien n'aurait jamais été satisfaits; leur connexion étant une masse entremêlées de frustrations.

 

Capture-d-ecran-2011-08-03-a-12.36.41.jpg


A l'Université de Chicago le séjour de Carr se termina rapidement et mal. Le jeune homme mit sa tête dans un four à gaz. Il a expliqué cet "écart"  comme étant une «œuvre d'art»! Sa famille ne fut pas de cet avis qui pensa que cette apparente tentative de suicide avait pour catalyseur par Kammerer. Carr fit un séjour de deux semaines dans le service psychiatrique du Cook County hôpital. Sa mère, Emily Carr, qui alors avait déménagé à New York, y amena son fils et l'inscrit à l'Université de Columbia, qui était proche de son domicile.Si elle cherchait à protéger son fils de David Kammerer, ce fut un échec. Kammerer quitta bientôt son emploi et suivi Carr à New York. Il déménagea dans un appartement sur Morton street dans le West VillageWilliam Burroughs déménagea également à New York et vécu dans un appartement situé à d'un pâté de maisons de celui de Kammerer. Les deux hommes restèrent amis. 

Dès sa première année à Columbia, Carr a été reconnu comme un étudiant exceptionnel doué d' une rapidité, d'esprit nomade extraordinaire. C'est ainsi que le décrit son camarade d'étude Lionel Trilling. Tilling a également témoigné de la dévotion quasi maladive de Kammener pour Carr.

Kammener avait en outre des copains qui allaient devenir célèbres. Il s'appelaient Kerouac, Burroughs, Ginsberg, Edie Parker etc. Il traînait avec eux. Il était un membre de cette bande, bien qu'il ait 10 à 12 ans de plus que la plupart des autres membres de celle-ci. Kammerer fit connaitre la bande à son jeune ami. Immédiatement Ginsberg fut fasciné par Carr, qu'il considérait comme un égoïste auto-destructeur, mais aussi comme un génie.  Carr n'était pas qu'un étudiant brillant. Il avait aussi le goût des comportements provocateurs, des chansons paillardes et des pitreries grossière visant à choquer ceux qui  étaient guindés et partageaient les valeurs de classe moyenne.  Ginsberg a écrit dans son journal à l'époque: «Sachez les mots suivants, et vous parlerez la langue de Carr: fruits, phallus, clitoriscacoethesexcréments, fœtusventreRimbaud. C'est Carr qui fit connaitre le poète français à Ginsberg. Rimbaud serait une influence majeure sur la poésie de Ginsberg.

 



Hal Chase, Jack Kerouac, Allen Ginsberg, William Burroughs à  l'Universidad de Columbia (1944-1945)

En Juillet 1944, Carr et Kerouac commencérent à parler d'expédition hors de New York sur un bateau de la marine marchande  qui les conduirait en Europe. Kammerer était anxieux au sujet de ce projet dans lequel il voyait la possibilité de perdre Carr.

 

Karr au début des années quarante


La nuit de la mort de Kammerer, Julian Carr (1925-2005) avait bu dans un bar du West End avec des amis dont ses amis de l'Université de Columbia, Jack Kerouac (1922-1969), Allen Ginsberg (1926-1997) et… David Kammerer. Lui et Carr sont partis ensemble quelque part entre 2 et 3 du matin. C'est la dernière fois où l'on a vu David Kammerer vivant. Ensuite Carr poignarda par deux fois Kammerer se débarrassant du cadavre en le  poussant dans l'Hudson. Après quoi Carr est allé chez Burroughs qui a conseillé Carr pour obtenir un avocat et pour se livrer à la police. Au lieu de cela Carr est allé voir Jack Kerouac qui dormait avec Edie Parker à son domicile (qu'il partageait avec Joan Vollmer) au nord Ouest de Manhattan. Le lendemain avec l'aide de Jack Kerouac, Carr s'est débarrassé du couteau en le jetant dans un égout et a enterré les lunettes de Kammerer dans le parc de Morningside. Le jour suivant Carr s'est livré à la police, aidant la police à localiser le corps de sa victime pour qu'il soit retiré des eaux sombres de l'Hudson. Le 19 août Carr a été poursuivi en justice pour homicide. Le magistrat Anna Kross a tenu Carr responsable de ses actes. En septembre l'avocat de Carr a soutenu que son client ne voulait pas tuer son ami mais le tenir à distance. La charge contre Carr a été requalifiée en une charge d'homicide involontaire et en octobre Carr a été condamné à une peine légère pour un meurtre. Il est sorti, libéré sur parole, au bout de 2 ans de détention au centre d'éducation surveillée d'Elmira. Il a été  suggéré que la condamnation relativement légère de Carr reçu pour le meurtre ait été due au fait que sa défense est mis en exergue le fait que Carr n'était pas homosexuel, et que Kammerer était un harceleur obsessionnel, menaçant le jeune homme de violences sexuelles.  C'était un thème que les médias ont repris et ont souligné. Transformant le meurtre de Kammerer en crime d'honneur, commis par Carr pour se protéger contre les avances sexuelles non désirées de l'infortuné. Si dans cette affaire, Kerouac fut arrêté, et incarcéré dans une prison du Bronx, puis relâché et placé en liberté conditionnelle. Burroughs aussi fut arrêté, mais son père se porta garant de lui, et lui épargna la prison; n'oublions pas qu'il faisait parti d'une très riche et influente famille. Kerouac  a été libéré un peu plus tard pour se  marier à Edie Parker dont la famille de fournit l'argent pour la caution permettant d'élargir le futur auteur de "Sur la route". Nous ne savons pas, et ne saurons jamais, exactement ce qui s'est passé entre Carr et Kammerer une nuit, à New-York vers la fin de l'été de 1944. Carr plus tard a déclaré ne se rappeler de rien. Certain comme Patricia Goode qui a écrit un livre sur cette histoire, voit dans ce meurtre la naissance du mouvement Beats". D'autres comme Aaron Latham  voyait en David Kammerer l'américain le plus brillant de sa génération et le véritable inspirateur du groupe qui gravitait autour de lui: << La richesse et la complexité de son anglais, reflétant la richesse et la complexité de son esprit, sont inoubliables. Lucien était un catalyseur.  C'était uni " professor"  qui fonctionnait  en tant qu'initiateur. David était un homme beaucoup plus complexe et provocateur. Un homme aliéné et étrange, un mystique et un ralist, sensible et brutal, saint et sensuel, aimant et détestant.>>.

 

 

tombe de Kammerer


Ce que Ginsberg appelait «le Cercle Libertin») a été, pendant un certain temps, brisé par la mort de Kammerer. Ce petit meurtre entre amis a bouleversé chacun du membre du groupe qui connaissait bien les deux homme et avait parfois qu'ils avaient connu parfois séparément. Plusieurs membres du groupe ont écrit sur cet événement. Kerouac dans The Town and the City  qui est une fiction transposant les évènement, dans lequel Carr est représenté par le personnage de Kenneth Wood et David Kammerer par celui de Waldo Meister, vers la fin du roman, le personnage Waldo Meister meurt en tombant de la fenêtre de l'appartement de Kenneth Wood (un écho lointain de l'événement réel). Une présentation plus littérale des fait apparaît plus tard dans l'oeuvre de Kerouac avec La Vanité des Duluoz . Peu de temps après le meurtre, Allen Ginsberg a commencé un roman sur le crime qu'il a appelé La Mélodie du sang, mais son professeur d' anglais à Columbia, en cherchant à éviter la publicité négative pour Carr et pour l'université,  a persuadé Ginsberg à d'abandonner ce projet. Selon Bill Morgan dans son livre, La Beat Generation à New York , "l'incident Carr" a également inspiré Kerouac et Burroughs à collaborer en 1945 sur un roman intitulé And the Hippos Were Boiled in Their Tanks (et les hippopotames étaient bouillis dans leurs réservoirs), qui a été publié pour la première fois dans son intégralité qu'en Novembre 2008! A propos de ce titre. Pendant de nombreuses années, Burroughs a maintenu que le titre du roman est venu en se souvenant d'un communiqué à la radio au sujet d'un incendie au zoo de Saint-Louis, quand le présentateur éclaté de rire lorsqu'il a tenté de lire cette ligne (en ce qui me concerne cela ne m'aurait pas fait rire du tout).

Après son emprisonnement, Carr a fait une chose qui a complètement violé l'éthique Beat et désorienté  ses amis. Il a obtenu un emploi. Commençant comme un journaliste pour le service de presse de  l'United Press International. Il est néanmoins resté en bons termes avec ses amis Beat, et a servi de témoin quand Kerouac a épousé Jeanne Haverty en Novembre 1950. Il a été parfois crédité comme l'homme qui a fourni à Kerouac le fameux rouleau de télétype, papier "chapardé" dans les bureaux UP, sur lequel Kerouac a écri le premier jet de Sur la route dans un marathon de 20 jours alimentée par le café et la marijuana. Mais cela relève peut être plus de la légende que de l'histoire littéraire. 


Lucien Carr Allen Ginsberg

Kerouac a emménagé pour quelque temps avec Carr à sa sortie prison après avoir quitté Neal Cassady, en Californie et à son retour à New York en 1951, (De gauche à droite: William S. Burroughs, Lucien Carr, et le poète Allen Ginsberg à New York, 1953)


Carr est resté toute sa vie un employé diligent et dévoué de UPI. En 1956, quand Ginsberg fit paraitre " Howl "et  Kerouac Sur la route allait être des sensations littéraires internationale, Carr tranquillement a été promu comme rédacteur des nouvelles de la nuit...

En août 1950, après une visites de Carr à William et Joan Burroughs au Mexique, Jeanne décide de divorcer d'avec Burroughs. Elle et Lucien sont tombés amoureux l'un de l'autre. Cependant, Joan sera tué "accidentellement"par son mari avant qu'ils puissent être ensemble. 

Laissant derrière lui son exhibitionnisme jeune, Carr est venu à chérir sa vie privée. Carr demandé à Ginsberg de rayer son nom de la dédicace au début de «Howl». Le poète a obtempéré.. Carr est même devenue une voix de prudence dans la vie agitée de Ginsberg, lui conseillent de «maintenir les arnaqueurs et les parasites à bout de bras." Pendant de nombreuses années, Ginsberg aura rendu visite à son ami dans les bureaux de UPI. Carr a continué à être pour Kerouac un compagnon de boisson, mais surtout le lecteur et le critique, des premières ébauches des travaux de Kerouac et d'être le confident de ce dernier concernant les frustrations de plus en plus grande qu'il éprouvait venant du monde de l'édition.


Lucien Carr wedding 1952 Ginsberg

Lucien Carr et Allen au mariage de Lucien, déprimé, Allen a écrit que Lucien ressemblait à une poupée un jouet avec sa moustache soignée et plâtrée. Il a noté que Lucien portait un costume gris avec une fleur à son revers et qu'il a parlé avec toutes les vieilles dames, pour les faire rire."

Carr a épousé Françesca van Hartz et le couple a eu trois enfants: Simon, Caleb et Ethan. En 1994, Caleb a publié l'aliéniste, un roman qui est devenu un best-seller et a fait connaitre au fils la gloire littéraire qui semblait jadis être promise au père. 

«Quand je l'ai rencontré Carr au milieu des années 50, écrit le musicien de jazz David Amram , Carr était un homme très sophistiqué et mondain et il était toujours amusant d'être en sa compagnie et en même temps je me suis  toujours senti à l'aise avec lui, tu savais qu'il était toujours une longueur d'avance sur toi et s'était enrichissant de le suivre. 

Julian Carr a passé 47 ans, toute sa carrière professionnelle, avec l'UPI, et il a continué d'être à la tête du bureau de nouvelles générales, jusqu'à sa retraite en 1993. Si il était célèbre dans sa jeunesse pour son style flamboyant et son vocabulaire outrancier, il a perfectionné un style opposé dans sa vie professionnelle, nourrie de compétences et de concision formant des générations de jeunes journalistes dont il devint le mentor. Il était connu pour sa suggestion maintes fois répétée: «Pourquoi ne pas simplement commencer par le deuxième alinéa?" 

Carr est décédé à l'hôpital universitaire George Washington à Washington, DC en Janvier 2005 après une longue bataille contre le cancer des os...

, essentiellement centré sur Burroughs commence par l'évocation du meurtre de par Carr. Norman Reedus interprète Lucien Carr et Kyle Secor est Dave Kammener. Il me semble que l'histoire entre Carr et Kammener avec toutes ces célébrités qui gravitent autour pourrait faire un film formidable.

 

 

Sources:


Lucien Carr - Wikipedia, the free encyclopedia

www.beatdom.com

theselvedgeyard.wordpress.com


Publié dans livre

Commenter cet article