Late Summer de David Ottenhouse

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Image_4

USA, 23 mn
Réalisation David Ottenhouse
Avec: Augustus Kelly, Charlie Day, Lucas Hall
Résumé
Un photographe se rappelle cet été spécial, d' il y a quelques années, alors qu'il sortait juste de l'enfance, qu'il a passé avec son cousin légèrement plus âgé que lui. Il se souvient des sentiments qui ont été réveillés cet été là et la tournure inattendue des évènements. Alors qu'il était affligé par la perte de son père. Il est recueilli par son oncle pour la fin de l'été. Il s'amourache d'Hunki son cousin plus âgé. Hunky l'initie aux plaisirs interdits du sexe et de la drogues. Il se souvient d'un bain, d'une fin de nuit avant que leurs vies changent pour toujours...

L'avis critique
Late Summer est un grand petit film, réminiscences d'un homme qui se souvient du jeune garçon qu'il fut.
Avec Late summer David Otterhouse a signé un chef d'oeuvre du court-métrage. La réalisation est à l'unisson du beau rapport entre un jeune garçon et son cousin d'adolescent que le film dépeint. Les acteurs sont d'une justesse de tous les plans. David Otterhouse a capturé un moment d'une innocence en réussissant à nous montrer ce que c'est d'avoir 17-18 ans vu à travers les yeux d'un garçon de 12 ans. L'atmosphère de cette quiète banlieue dans laquelle  est bien restituée. La réalisation est très propre, tout en sobriété. L'accent de Boston des protagonistes ajoute une touche d'authenticité à l'histoire.
Late summer est une belle représentation d'un amour vrai sans arrière plan sexuel. Magnifique.

Image_6
David Ottenhouse est originaire de Houston, au Texas, où il a passé son adolescence. Il est entréa à la Rice University, où il a obtenu un BS en Electrophysique. Il a aussi un baccalauréat en littérature.

GayHF.com

Il a eu le privilège de travailler comme assistant aux côtés du célèbre metteur en scène, Bob Wilson, à l'Opéra de Paris sur des productions comme "Madame Butterfly" et "La Flûte enchantée". Il a également travaillé avec Bob Wilson sur "Orlando", avec pour vedette Isabelle Hupert, au Théâtre de l'Odéon. Il a ensuite quitté la ville lumières pour la Cité des Anges et le programme d'études supérieures à l'UCLA Film Directing.

Image_7

Il a réalisé trois courts métrages. Parmi eux, Close To,projeté en première au Festival international du film de Toronto en 1997. Doing Time jetables un court métrage de 9 minutes qui est une exploration du désir et de l'intimité fond de sexe anonyme et de la menace de violence. Le film est sorti en salles aux Etats-Unis par dans le cadre de la compilation l'amour a réinventé. À l'UCLA, David a reçu le prestigieux Prix James Bridges pour Late summer.

Image_8


David Ottenhouse est revenu à Paris pour une année au cours de laquelle il a étudié la théorie cinématographique.


Image_32

Actuellement il produit et réalise des clips pour MCA Records.Il travaille conjointement sur une adaptation du roman de Joseph Hansen, Backtrack qu'il veut mettre en scène. Il développe également un long métrage, Samedi 2 heures du matin, avec le producteur Stephen Israël.
David vit heureux à West Hollywood avec son compagnon Andy Shipps, pour qui il a laissé les rues de Paris derrière lui.

Image_10 

Pour télécharger le film, en anglais sans sous-titres, cliquez ci-dessous

Publié dans cinéma gay

Commenter cet article