la jeunesse tokyoite fait les magasins...

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le samedi et surtout le dimanche après-midi le quartier d'Harajuku et plus particulièrement la rue Takeshita dori est le rendez vous de la jeunesse tokyoite fashon victime, c'est à dire d'après ce que j'ai pu en voir la quasi totalité des 15/20 ans.
IMG_6576
Ci-dessus l'entrée de la rue, j'avais oublié de préciser que c'est une expérience fortement déconseillée aux agoraphobe. Takeshita dori est un mélange de Carnaby street de la grande époque et des puces de Saint-Ouen, coté fripes. On peut y voir de très jolis et typiques jeunes japonais branchés comme ceux ci-dessous...
IMG_6577
IMG_6579
IMG_6580
IMG_6581
IMG_6583
IMG_6592
IMG_6595
IMG_6598
IMG_6599
IMG_6603
IMG_6605
IMG_6606
IMG_6607
IMG_6608
IMG_6609
IMG_6615
Le porteur de pancarte est un métier tout à fait honorable et très fréquent à Tokyo. Autre système pour attirer le chaland, le mégaphone. Malheureusement mes photos sont muettes et ne rendent pas l'ambiance très bruyante de takeshita dori.
IMG_6619
S'il y a de beaux garçons dans la rue, il y a aussi des posters et cartes postales de belles créatures en vente dans des boutiques spécialisées où les fans de boys band, notion nullement obsolète au Japon, peuvent acheter des images de leurs chanteurs préférés. La clientèle est constituée essentiellement de jeunes filles pouffantes. Les photos y sont bien sûr strictement interdites, ce dont le très joli vendeur m'a informé gentiment, mais il y en avait déjà quelques unes dans la boite...
IMG_6584
IMG_6585
IMG_6586
IMG_6587
IMG_6588
IMG_6589
IMG_6590
Tokyo, avril 2010
 

Commenter cet article