la deuxième carrière d'Adolf Hitler

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Si ce qui survient aujourd'hui, à savoir le changement de peuple, était arrivé il y a un siècle, ou même seulement trois quarts de siècle, voir un demi-siècle ( car les effets idéologique véritables de l'épisode nazi de la Shoah n'ont commencé à faire sentir qu'aux alentour de 1970...), c'aurait été de toute part les hauts cris, la société toute entière en aurait été mise sens dessus dessous; tandis qu'à présent pas du tout, aucun bouleversement ne dérange, c'est comme s'il se passait rien du tout. C'est ce que j'ai appelé la deuxième carrière d'Adolf Hitler.

 

Renaud Camus, Septembre absolu, journal 2011

Publié dans citations

Commenter cet article

whynot21 26/04/2013 14:58

Depuis les derniers billets, cela fait 2 fois que je tombe sur des citations de Renaud Camus dont la teneur me paraît bien orientée. Je respecte la liberté d'expression mais je ne peux pas être
complètement d'accord. Pour moi, la liberté de l'individu est primordiale. L'origine d'un individu, son orientation sexuelle ou ses opinions politiques ne me posent pas problème tant que son
objectif n'est pas de les imposer aux autres. En revanche, je dois avouer que depuis quelque temps je me pose une question qui dérange ma bonne volonté, à savoir que certaines civilisations
paraissent incompatibles avec d'autres. Je l'observe dans mon quotidien et cela choque mon "humanisme". Toutefois, je ne prônerai jamais des solutions extrêmes car j'ai foi dans l'esprit humain. Je
ne peux me résoudre à penser que tous les individus d'une civilisation (aussi différente soit elle) soient vraiment tous mauvais.
Ce commentaire ne mérite sans doute pas publication. Je ne suis pas un grand penseur. Aussi, vous pouvez vous abstenir. Je ne voulais juste que vous donner mon sentiment, quel que soit sa valeur.

lesdiagonalesdutemps 26/04/2013 15:32



Je ne pense pas que les civilisations soient incompatibles quoique que le pluriel à civilisation dans une même ére est déjà problématique; ce qui est incompatible c'est le civilisé avec le
barbare.



Bruno 24/04/2013 15:55

Pour "illustrer" la chose :
http://www.fdesouche.com/367319-villeneuve-saint-george-94-extrait-du-magazine-municipal

Merci pour vos billets

lesdiagonalesdutemps 24/04/2013 17:55



Merci pour cet exemple éclairant. J'habite également une commune touchée par ce phénomène. Ceci dit la concentration de ces nouvelles populations favorisera l'épuration ethnique qui sera la seule
solution si la civilisation occidentale ne veut pas disparaitre. Mais le voudra-t-elle? J'en doute après 50 de bourrage de crane laudateur, présentant l'émigration comme une chance pour le pays?
A qui a profité le crime? 


Souvenons nous du nom de Stoleru responsable de la loi sur le regroupement familiale, le début de la fin...



Damian 21/04/2013 19:04

Cela m'étonne que Renaud Camus n'ait pas eu sur le dos une nouvelle "affaire" avec le clergé français du politiquement correct si prompt à envoyer au bûcher toutes pensées non-conformes à
l'idéologie remplaciste.

lesdiagonalesdutemps 23/04/2013 19:20



Cela m'étonne également mais le remplacisme à un tel monopole que les voix discordantes ne sont plus audibles. La France est victime d'un nettoyage ethnique à l'envers.



ismau 21/04/2013 18:49

"La seconde carrière d'Adolph Hitler " !? Comme avec "la passion si médiocre du pseudo", peut-être voulez vous provoquer vos visiteurs, les agacer, les sortir de leur torpeur délicieuse devant les
belles images de votre blog ... et susciter des réactions ? Ou peut-être aussi tout simplement avez-vous choisi ce texte pour exprimer vos idées ?
Pour ma part, j'apprécie la confrontation avec des opinions différentes, voire opposées aux miennes . Mais là, à vrai dire, je ne comprends pas bien ce que veut dire Renaud Camus . J'aurais besoin
d'une traduction pour "changement de peuple" ( en fait non, j'ai fini par comprendre ... ), et pour " car les effets idéologiques véritables de la Shoah n'ont commencé à se faire sentir qu'aux
alentour de 1970 ", et surtout pour " la deuxième carrière d'Adolph Hitler " . Quand j'aurai compris, je crains de toutes façons de ne pas être d'accord . Son parti de l'In-nocence, légèrement
fantaisiste, ne me déplaisait pas complètement . Par contre ses dernières consignes de vote me déplaisent absolument, même après la lecture de son article publié dans le Monde "Nous refusons de
changer de civilisation " . D'ailleurs les termes ou notions de "peuple" et de "civilisation" me semblent beaucoup trop souvent utilisés par les extrémistes de tous bords, les plus agressifs et
liberticides, ceux que le parti de "l'absence de nuisance" serait censé combattre, je crois !

lesdiagonalesdutemps 23/04/2013 20:44



Les textes que je copie dans la rubrique citation correspondent plus ou moins à mes idées. Ce que veux dire Renaud Camus est assez simple. Le fait qu'Hitler est promu l'inégalité des races ou des
ethnies en résulte que depuis ces idées sont irrecevable. Dans le cas présent le fait que les peuplades africaines remplacent progressivement les autochtones europeens réussit à détruire la
civilisation occidentale mieux que ce que rêvait de faire Hitler, d'où sa deuxième victoire. J'adhère complètement à cette idée. Mais je ne pense pas pour autant que la marchande de poissons Le
Pen soit la solution. Il faudra à mon sens se résigner à disparaitre ou à la guerre. Je ne vois pas d'autres choix.



Alain Massat 19/04/2013 21:33

je suis socialiste et fier de l'être , j'ai voter hollande parfois je le regrette, mais mon sujet et de vous mettre en garde contre le communisme (donne moi ta montre, je te donnerais l'heure) ses
gents là ce servent de la misère pour faire leur beurre, mon modeste commentaire est je pense nécessaire (le communisme et le front national ) son deux cancers à surveiller de prêt.

(toutes mes excuse pour les faute d'orthographes, mais cela ne m'empêchera pas de donner mon opinion)

je sais que cinématographiquement parlent, peut de gens m'égales.

ALAIN.M.

lesdiagonalesdutemps 23/04/2013 20:33



Je suis content d'avoir de vos nouvelles par le biais de ce commentaire. Vous avez un indéniable courage à être fier aujourd'hui d'être socialiste. D'ailleurs je ne comprend guère cette épidémie
de fierté, fier d'être ceci, fier d'être cela... Il ne s'agit pas de trop baisser la tête mais il vaut mieux regarder droit devant soi que de lever les yeux au ciel.


Pour l'élection présidentielle pltôt que de voter, je suis allé me baigner. Je n'ai jamais été favorable à l'élection du président de la république au suffrage universel. Cette élection parasite
toute la vie politique française et c'est très dommageable...