L'intransigeance en prend un coup

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Les critiques de cinéma aux conditions de travail de plus en plus précaires dans un milieu de plus en plus concurrentiel, paraissent condamnés (ce qu'ils intériorisent malgré eux d'ailleurs, avec une mauvaise foi toute sartrienne) à s'enthousiasmer devant la quasi-intégralité de ce qu'on leur propose. Simplement afin d'avoir quelque chose à écrire (donc puisque l'époque n'aime pas les grincheux pour gagner leur pain). L'intransigeance en prend un coup. De même que la saine sévérité. Tout est réussi! Les chefs d'oeuvre pullulent! Pire: tout est "sympa", "interessant", "coup de poing", "formidable". Déplorable, sinistre système, qui ne laisse plus de place aux voix intempestives. C'est à dire aux voix tout court.

 

Jean-Christophe Ferrari, Positif, décembre 2011

Publié dans citations

Commenter cet article

bruno 15/12/2011 16:29

Merci pour vos billets
Je recommande "C'était Bory" de D. Garcia et J. Marc-Pezet aux éditions Cartouche, avec 2 cd audio des critiques et de la belle mauvaise foi face à un Charensol de belle mémoire aussi, lors de
mémorables cessions du Masque et la Plume.
La biographie de Bory nous fait prendre conscience du risque que représente la dépression..
Que la lecture de votre blog nous en préserve !
Encore merci

lesdiagonalesdutemps 15/12/2011 17:14



J'ai la précédente version du livre de Garcia, édité sans les dvd, mais comme j'ai celui qui était avec le livre du même auteur sur le masque et la plume je pense que les cd doivent être
identique. Si la biographie de Bory par Garcia  est bien venue néanmoins je la trouve un peu paresseuse.