l'érotisme masculin vu par Théo Blaze

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Sur le site de Theo Blaze (http://theoblaze.tumblr.com) c'est l'art numérique au service des fantasme gay, l'accroche du site est: The place of creative gay pictures, et il ne ment pas sur la marchandise. J'ai choisi les images les plus sages pour les autres allez visiter le site.
Capture-d-ecran-2012-12-16-a-10.32.29.jpg
Capture-d-ecran-2012-12-16-a-10.49.51.jpg
Capture-d-ecran-2012-12-16-a-10.50.36.jpg

Le jour de marché est dans chaque ville un moment privilégié d’échanges, de rencontres. Il est aussi le lieu unique ou il est possible de palper une cuisse pour en éprouver la fermeté, d’apprécier la qualité d’un biceps, le grain de la peau, et d’hésiter un moment entre le châtain clair ou le brun que l’on doit amener à la villa pour l’orgie de fin de semaine.



.
.

Publié dans photographe

Commenter cet article

xristophe 08/01/2013 00:55

Du moins ici dans les quelques images qui nous sont présentées, je ne vois guère de "fantasme" inquiétant et qui ne soient déjà "traités" ailleurs avec les moyens les plus, comme on dit,
traditionnels... C'est plutôt "l'esthétique" qui serait (à mon sens) à craindre... Une sorte d'étouffement par un trop-plein de "net", de réalisme hyper, le toc éhonté des couleurs, de pompiérisme
etc. Parfois pourtant dans ces peplums surnourris jusqu'à l'écoeurement de tant de traits de "mauvais goût" (pardon, on en revient toujours à cette aporie-là - c'est ma parole et ça n'est que la
mienne, disons), survient un peu de douce délicatesse (au moins dans l'invention - du sujet) : ainsi cet homme mûr qui ressemble à Kirk Douglas, ayant entre ses jambes ouvertes en pantalon un assez
jeune garçon déshabillé, l'air conciliant et consentant, peut-être ému par la douceur comme fascinée, rêveuse et infinie de son "vieil" amoureux admirateur... (Moi j'étais très épris de Kirk
Douglas à 9 ans)

lesdiagonalesdutemps 08/01/2013 03:30



Ce n'est pas Kirk Douglas mais son fils. Que ces images soient un sommet du mauvais goût cela me semble indéniable mais c'est pour cela qu'elles sont savoureuses. Si je pense qu'il faille du
kitsch à petite dose celui-ci lorsqu'il est poussé à son maximum donne ces images to mutch que je ne mettrais pas au pied de mon lit mais qui me font sourire. Disons qu'en peinture Gérôme est un
bon contrepoint à Malevitch ou à Morandi... 



Frank 21/12/2012 14:12

Je ne comprends pas très bien la technique mise en oeuvre (on a parfois l'impression d'une authentique photo, parfois celle d'un dessin hyper-réaliste ou même d'une combinaison des deux)mais le
résultat est souvent d'un érotisme époustouflant. Ce que cette nouvelle forme d'art a de plus inquiétant, surtout s'agissant de sexe, c'est qu'elle donne l'impression que tous les fantasmes sont en
fait parfaitement possibles et réalisables. On se délecte sans doute à la vue de nombre de ces images mais gare aux dérives que ce genre de confusion entre virtuel et réel peut amener dans notre
vie en société.

Frank

lesdiagonalesdutemps 21/12/2012 16:14



Je suis assez d'accord sur les dérives que vous pointez du doigt mais il me semble que tous les fantasme devrait être permis toutbdu moins virtuellement ce qui serait à mon avis un frein pour le
passage à l'acte.


Reste a démontrer la chose puis à légiférer.