L'église Saint Jean de Dieu à Grenade

Publié le par lesdiagonalesdutemps

images-7936.JPG

 

Il y a des monuments qui n'ont pas la place qu'ils devraient avoir dans les guides touristiques sans que je puisse savoir ce qui leur vaux ce dédain. Il en est ainsi pour l'église Saint Jean de Dieu ou San Juan de Dios qui pourtant est un des exemples les plus outrés du baroque que je connaisse. Elle possède de surcroit un somptueux retable churrigueresque . Elle se trouve entre l'hopital toujours en activité et qui cache de belles fresque et d'agréables patios et une institution pour jeune handicapés mentaux, il faut passer par le petit jardin de celui-ci pour accéder à l'église. C'est peut être à cause de cette entrée un peu dissimulée que le monument n'a pas la notoriété qu'il mérite. Dans la petite entrée où l'on prend les billets une vitrine contenait cette surprenante statue d'un porte enfant et cette non moins surprenante "installation" au serin que l'on peut voir ci-dessous.

 

images-7934.jpg

 

images-7952.JPG

 

Dès que l'on pénètre dans l'église on est submergé d'or. Il n'y a pas un centimètre carré qui ne soit pas ouvragé, ce n'est que tableaux, fresques, stucs et sculptures. J'ai particulièrement apprécié les anges porte lumière.

 

images-7937.jpg

 

images-7938.jpg

 

images-7940.jpg

 

images-7941.jpg

 

images-7942.JPG

 

images-7943.jpg 

 

images-7944.JPG

 

images-7945.jpg

 

images-7947.JPG

 

images-7948.JPG

 

images-7949.JPG

 

images-7950.jpg

 

images-7951.jpg

Grenade, Espagne, avril 2011

Commenter cet article

bruno 19/04/2011 16:37


Bonjour- Seriez vous à la fois le Dominique Fernandez et le Ferrante Ferranti du baroque espagnol ? :-)
Merci pour vos billets


lesdiagonalesdutemps 12/05/2011 16:34



réponse à Bruno


Vous me faites bien honneur de me comparer à de telles sommités...