l'adolescence ne s'épuise pas puisqu'elle se renouvelle

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Pour moi, l'adolescence ne s'épuise pas puisqu'elle se renouvelle. Ce qui me semble impossible à vivre est la fidélité physique sur le long terme puisque le désir se voit émoussé, voire repoussé par l'âge adulte. Et que ce désir continue d'être aimanté par la jeunesse offerte. Par l'attrait d'un charme nouveau et différent, par un mystère, par un don des dieux qu'il ne faut pas refuser... Sagesse de l'instant, puisque rien ne dure. On ne peut vivre par projection dans le champ du peut-être ou du plus tard, ces leurres: plus tard, il sera trop tard."
Claude Michel Cluny, La Déraison, Journal Littéraire, 1974-1977, L'invention du Temps, tome IV, Paris, Editions de la Différence, 2005, p. 74

Publié dans citations

Commenter cet article