Keith Haring, The Political Line au musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Publié le par lesdiagonalesdutemps

DSCN0283.JPG

 

Le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris consacre une rétrospective à Keith Haring jusqu'au 18 aout 2013. La manifestation s'intitule, The political line, mettant l'accent sur les engagements moraux et politiques de l'artiste ce que traduit toute son oeuvre. Ce qui est un bon éclairage. Car la facilité d'accès à la production de Keith Haring, on a vu ses dessins rapidement dans le monde entier et ceux-ci sont immédiatement compréhensible presque par tous aurait pu oculter la charge politique de bien des peintures et surtout dissimuler la complexité d'une oeuvre qui n'est facile qu'en surface. Si la rétrospective met bien en évidence le fond, elle n'évite pas la réflexion sur la forme montrant ce Keith Haring doit à l'histoire de l'art des peintures égyptiennes aux fresques maya en passant par Dubuffet, Pollock et surtout Alechinsky. L'accrochage est à la fois chronologique et thématique. Il commence par les toutes premières oeuvres de Keith Haring alors qu'il a à peine vingt ans.

Dans ce billet les photos, curieusement autorisées sont présentées grosso modo dans l'ordre de l'exposition sauf l'autoportrait qui ouvre l'article et qui se trouve à la fin de la rétrospective.

Dans cet auto portrait aux tache rouge datant de 1985, on peu y voir l'image d'un homme atteint du sarcome de Kaposi qui est une maladie qui favorisée par l'immunodéficience était devenu le marqueur du sida. Est-ce prémonitoire puisqu'il dira que c'est seulement en 1988 qu'il apprend qu'il est séropositif, il mourra du sida début 1990, savait-il des 1985 qu'il était porteur de la maladie?

 

Capture-d-ecran-2013-07-19-a-08.23.34.jpg

 

DSCN0208.JPG

 

DSCN0209.JPG

 

Capture-d-ecran-2013-07-19-a-08.29.13-copie-1.jpg

Dans ce dessin on peut voir l'influence de Pollock sur laquelle se superposerait celle de Dubuffet.

 

DSCN0211.JPG

 

Capture-d-ecran-2013-07-19-a-08.35.40.jpg

 

Capture-d-ecran-2013-07-19-a-08.36.16.jpg

 

Capture-d-ecran-2013-07-19-a-08.36.46.jpg

 

Dans cette suite de dessins de petit format, l'influence d'Alechinsky est perceptible


Capture-d-ecran-2013-07-19-a-08.37.10.jpg

 

DSCN0220.JPG

 

DSCN0221.JPG

 

neiko-1750.jpg

 

DSCN0223.JPG

 

DSCN0224.JPG

 

neiko-1752.jpg

 

Capture-d-ecran-2013-07-19-a-10.36.24.jpg

Paris, juillet 2013

Commenter cet article

xristophe 22/07/2013 00:27

Haring "en situation" - décorative - sur mur blanc à côté d'une belle calebasse... sinon...

Alexei 20/07/2013 02:14

Exposition brilliante