Julio Galan (1959-2006)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Né dans une ville minière à Coahuila, Mexique, Julio Galan (1959-2006) est l'un des grands innovateurs de la peinture mexicaine contemporaine. Étudiant en architecture à Monterrey, il a quitté ses études pour se consacrer pleinement à la peinture. 



Sa peinture est à la fois influencé à la fois par l'art gothique et par des éléments  appartenant à l'art populaire mexicain. 


Dans ses icônes surréaliste on peut trouver des bracelets, ceintures, colliers, autant de bijous qui nourissent de grands fantasmes homo-érotiques qui semblent toujours travailler l'imagination de l'artiste. Il n'oublie jamais de Toujours mélangé ces visions avec des éléments de la tradition picturale de son pays. 

 

La peinture de Galan peut se voir comme un long labyrinthe qui vous emmène à travers plusieurs mondes. 


 


Dans les années 80, il s'installe à New York où il rejoint des groupes ouvertement gays. Dans ses tableaux apparaissent alors des éléments fétichistes et clairement sadomasochistes. 




Le mélange de fantasmes religieux et d'autres clairement homoérotique où les corps nus représentent une constante. 


 

Le 4 août 2006 à Zacatecas Galan est mort victime d'une AVC. Il  était agé de 47 ans. 

 

Publié dans peinture

Commenter cet article