J'aime les choses quand elles n'existent plus, que dans ma mémoire.

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Tout ce que je veux, ce sont des souvenirs. Je vis tout en fonction des souvenirs que cela me laissera. Sur le moment, je me dis que cela me laissera. Sur le moment, je me dis que cela me fera de bons souvenir, mais je ne suis pas sûr de prendre du plaisir au présent Mon plaisir est un plaisir posthume. J'aime les choses quand elles n'existent plus, que dans ma mémoire.

 

Melvil Poupaud, Quel est Mon noM?, édition Stock

Publié dans citations

Commenter cet article

bruno 09/09/2011 13:48


Bonjour
Bel hommage à Serge Daney en ouverture de ce curieux ouvrage du beau Melvil...beau même à 12 ans


lesdiagonalesdutemps 09/09/2011 15:00



je quitte à l'instant ce livre extraordinaire auquel je vais vite consacrer un billet qui m'emeut d'autant plus que j'ai moi aussi visité l'appartement de raul Ruiz à Belleville (je us l'éditeur
de L'ile au trésor en VHS), quelque chose qui donnait une idée de ce qu'est la bibliothèque borgésienne et qui aurait inspiré O combien Charles Maton. Cet antres surréalistes et néanmoins
chaleureuses doivent être des spécialités chiliennes car la maison bourgeoise et déglinguée sise à Saint Mandé de Jodorowsky à l'époque où j'éditais la Montagne sacrée en VHS, n'était pas mal non
plus...