Ignacio Goita

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le peintre espagnol Ignacio Goita n'a apparemment le fantasme du commun si l'on en juge par ses toiles. Sur de grands formats qui peuvent aller jusqu'à deux mètre sur trois, il peint à l'acrylique des portraits d'intérieurs grand siècle revu par le goût d'un nouveau riche libanais qui semblent être des images d'une cour royale d'un improbable état où tous les notables seraient gay tendance sado maso et qui aurait comme animal de compagnie des girafes, pourquoi pas. C'est très bien peint à la manière des russes d'antan qui étaient spécialiste des portraits de décors et cette peinture à au moins le mérite de sa complète originalité. Pour en voir plus il suffit d'aller à l'adresse ci-dessous, qui est le site de l'artiste.

http://www.ignaciogoitia.com

Publié dans peinture

Commenter cet article