Horace Bristol (1908-1997)

Publié le par lesdiagonalesdutemps


Site officiel


J'ai décidé de faire ce post sur Horace Bristol, que je ne connaissais pas, pour la première photo que j'avais déja postée et que je trouve très belle, mais dont j'ignorais tout. J'ai fini par découvrir l'auteur et son histoire; et j'ai découvert un univers et un oeil qui a su saisir l'intimité humaine et le décalage entre la banalité de ces moments volés et l'immensité historique de la situation.




PBY Blister Gunner, Rescue at Rabaul, 1944




Horace Bristol a utilisé son appareil photo pour graver les aventures humaines dans leur moment les plus intimes au prises avec des évènements historiques majeurs. Il a capturé le meilleur et le pire de ce siècle, à partir d'images poignantes des travailleurs agricoles migrants pendant la dépression, lors des scènes de bataille de la Seconde Guerre mondiale puis avec ses portraits d'après-guerre au Japon et en Asie du Sud.




Crewmen exercising aboard a submarine tender (AS) at an advanced base. Men having a workout on deck, May 1945




Né en 1908 à Whittier en Californie, Horace Bristol a étudié au Art Center of Los Angeles. En 1933, Bristol a déménagé à San Francisco pour poursuivre la photographie commerciale, et s'est lié d'amitié avec les membres du célèbre "Groupe f/64".




Rescued Airman Smoking Aboard PBY, 1944




Bristol a commencé à contribuer au magazine LIFE en tant que pigiste en Juin 1937, et a décroché sa première couverture à peine deux mois plus tard.




Crewmen Socializing After Rescue, 1944




Vers la fin de 1937, Bristol propose un reportage sur les travailleurs agricoles migrants dans la vallée centrale de la Calfornie, un projet qui inclurait un texte d'accompagnement par le romancier John Steinbeck. Bien que Life ait refusé l'histoire, Bristol et Steinbeck ont ​​convenu de collaborer sur le projet et les deux hommes ont passé plusieurs week-ends dans des camps de travail au cours de l'hiver 1938. Bristol a pris des centaines de photographies de la souffrance des ouvriers agricoles, mais Steinbeck s'est retiré du projet pour écrire seul un roman, qui est devenu son chef-d'œuvre "Les Raisins de la colère".








En 1941, après l'attaque sur Pearl Harbor, Bristol a sauté sur l'occasion pour travailler comme reporter de guerre. Bristol a photographié les coulisses des batailles navales, les invasions de l'Afrique du Nord, d'Okinawa et d' Iwo Jima.




Crewmen Treating Their Wounds, 1944





Naval Crew Checking Equipment, entre 1942 et 1945





Sailors Relaxing on Ship Deck, 1943





Aircraft Maintenance, 1944





U.S. Sailor at Ship's Observation Post, entre 1942 et 1945





U.S. Sailor in Engine Room, 1942





U.S. Sailor Laying out Aircraft Ammunition, entre 1942 et 1945




Après la guerre, Bristol a fait venir sa famille au Japon où il a photographié l'héritage dévastateur de la guerre, ainsi que les vestiges de la vie traditionnelle japonaise.




Melee in Shinto Temple, New Year's Day, Japan 1946




A Tokyo, il a créé l'agence the East-West Photo Agency et a commencé à vendre ses photographies d'Asie du Sud à pratiquement tous les magazines photos en Europe et aux États-Unis.




“Honeymoon”. A young couple on their honeymoon bathes in a pool at a ryokan in Atami, Japan, 1948




En 1956, dévasté par le suicide de sa femme, Bristol a brûlé tous les négatifs et les photographies qu'il gardait dans sa maison balnéaire au Japon, mettant ainsi fin à l'une des carrières les plus intenses de la photographie de son temps. Ses photographies restantes ont été emballées dans des cantines, stockées et abandonnées pendant près de trente ans.




Tattooed Bathers at a Public Bath, 1946





Tattooed Bathers at a Public Bath, 1946




Ce n'est que trente ans plus tard, quand son fils d'un remariage, en 1985, rentra à la maison avec le roman de Steinbeck "Les raisins de la colère" à étudier, que Bristol rouvrit ses malles, et voyant les visages dignes et fatigués des travailleurs agricoles migrants, il reprit sa carrière au travers d'expositions et de livres.

Horace Bristol est décédé en août 1997.




Tattoos cover the skin of a Japanese cadaver that was donated for research and preservation, 1946





Tattoos cover the skin of a Japanese cadaver that was donated for research and preservation, 1946





A Japanese tattoo artist works on the shoulder of a Yakuza gang member. Tokyo, Japan, 1946





A Japanese tattoo artist works on a Yakuza gang member. Tokyo, Japan, 1946





A Japanese tattoo artist works on a group of Yakuza gang members. Tokyo, Japan, 1946





Tattooed Bathers at a Public Bath, Tokyo, Japan, 1946





Tattooed Men at Public Bath, Tokyo, Japan, 1946


(source biographique: site officiel et http://homodesiribus.blogspot.com/)

Publié dans photographe

Commenter cet article