Hérisson, suite

Publié le par lesdiagonalesdutemps

DSCN0639.JPG

 

DSCN0640.JPG

 

Mon pensionnaire piquant est enfin sorti en plein jour. Il a choisi de se montrer pendant le barbecue dominical. Alors que nous dégustion de l'espadon grillé, il a fouillé sous les feuilles pour trouver son propre déjeuner. Après une courte escapade, à environ trois mètres de notre table, il a regagné son nid. Comme d'habitude, le soir il a eu droit à sa ration de croquettes pilées pour chat. Je me pose quelques questions sur mon visiteur: hiberne ou hiverne-t-il. Faudra-t-il continuer à le nourrir cet hiver (j'espère qu'il va demeurer dans mon petit jardin)...

Publié dans animalia

Commenter cet article

Etienne 05/09/2013 03:20

J'ai lu quelque part que les hérissons devaient éviter absolument de sortir en journée : apparemment, des mouches peuvent pondre des oeufs entre leurs piquants et les larves, une fois nées, se
nourrissent du hérisson qui ne peut évidemment pas se gratter. Je ne sais pas si c'est courant mais c'est plutôt effrayant. J'ai ait trouvé un en journée dans un coin du jardin des mes parents, je
l'ai mis sous des feuilles au pied d'un arbre, dans le doute.

lesdiagonalesdutemps 05/09/2013 06:49



merci pour ce témoignage. Mon hérisson sort aussi le jour mais que faire?



argoul 02/09/2013 10:40

Oui, ces bêtes-là hibernent. En général sous un tas de feuilles ou d'herbes sèches.
Elles sont parfois reconnaissantes de leur donner à manger en laissant un gravier dans la gamelle ; c'est le cas des nôtres au jardin. Avez-vous remarqué une telle pratique avec les vôtres ?

lesdiagonalesdutemps 02/09/2013 12:09



Je n'ai pas remarqué mais dorénavant je vais faire attention. Le gite actuel de mon (mes?) hérisson est un beau tas de feuille sèche qui se trouve dans un angle formé par deux murs à angle droit.
Ce tas est à la fois protégé par l'avancée d'un toit et d'un lierre aux larges feuilles la plante dissimule en partie "la maison" du hérisson...