Henry Farny – Denny Carter (Watson Guptill)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Farny (1847-1916) est né en Alsace, il suit ses parents aux États-Unis et vivra une partie de sa jeunesse à côté d’une réserve indienne. Il fait des études d’art à Cincinnati et en Europe. Il se spécialise dans la représentation des indiens. Il est assez étrangement peu présent dans les recueil de peintures consacrées au grand Ouest, Remington et Russell se taillant la part du lion.  il a réalisé un paquet de portrait d’Indiens debout raides comme des piquets. Il travaillant en atelier et sa thématique n’a pas dû faire rêver les foules, plus aptes à glorifier les cavaliers de l'armée américaine et les intrépides cow-boys. Sans compter que son succès circonscrit à Cincinnati a empêché son travail de voyager et de se faire connaître. Il reste quelques belles peintures aux éclairages inspirés, des scènes insolites voire étonnantes et je soupçonne Giraud de s’en être inspiré pour quelques unes de ses images western à ambiance. 

Commenter cet article