Hantai au Centre Pompidou

Publié le par lesdiagonalesdutemps

centre Pompidou-façade

 

Malheureusement encore une fois mon billet arrive après la bataille puisque cette exposition a fermée ses portes.

Comme je l'ai écrit dans un autre article l'agenda de cette rétrospective était déplorable car elle a privé la très belle exposition Lichtenstein de la place qui lui aurait été nécessaire. Cela en valait-il la peine. Ma réponse catégorique est non. Pour deux raisons la première est qu'Hantai a eu une seule idée artistique dans sa vie, celle de faire des noeuds avec ses toiles puis les tremper dans de la peinture (pour faire très simple). La seconde et la plus génante est qu'avant cette trouvaille qui donne de très décoratives toiles, (décoratif n'est pas en ce qui me concerne un qualificatif négatif, bien au contraire) les tableaux d'Hantai ne seraient certainement pas passés à la postérité sans la deuxième partie de sa carrière. Certaines toiles font penser pour les premières à Max Ernst, les suivante à Matta et même pour certaines à l'abstraction gestuelle de Mathieu. Ce n'était donc pas une bonne idée de consacrer une rétrospective à Hantai. Elle le dessert au lieu de le servir. Il aurait été beaucoup plus judicieux de présenter ses nouages et froissages dans des salles plus petites en densifiant l'accrochage. Je n'ai donc que peu photografié les premières salles pour privilégiant les "nouages". 

 

Capture-d-ecran-2013-09-05-a-07.16.07.jpg

 

 

DSCN0606.JPG

 

Capture d’écran 2013-09-05 à 07.13.07

 

DSCN0608.JPG

 

DSCN0609.JPG

 

Capture-d-ecran-2013-09-05-a-07.14.31.jpg

 

DSCN0611.JPG

 

DSCN0612.JPG

 

DSCN0615.JPG

 

Capture-d-ecran-2013-09-05-a-07.16.37.jpg

 

DSCN0617.JPG

 

Capture-d-ecran-2013-09-05-a-07.19.00.jpg

 

DSCN0618.JPG

 

DSCN0619.JPG

 

Capture-d-ecran-2013-09-05-a-07.20.04.jpg

 

DSCN0620.JPG

 

DSCN0621.JPG

 

DSCN0622.JPG

 

DSCN0623.JPG

 

DSCN0626.JPG

 

DSCN0632.JPG

 

DSCN0633.JPG

Paris, septembre 2013

Commenter cet article