Gregory Forstner

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Gregory Forstner, « A diver on Mars » (2008)

Gregory Forstner, « A diver on Mars » (2008)

« J’ai toujours l’impression à la fois bizarre et rassurante que mes tableaux bougent pendant la nuit. Preuve pour moi qu’ils sont bien vivants. Je me méfie des tableaux qui ne bougent pas. » Lettre de Gregory Forstner in « The Ship of Fools » (2009)

 

 

Gregory Forstner, « Commander in Chief » (2008)

Gregory Forstner, « Commander in Chief » (2008)

 

Gregory Forstner « Pour Richard » (2003). Portrait riant réalisé d’après un autoportrait de l’artiste autrichien Richard Gerstl qui l’avait peint quelques jours avant son suicide pour Mme Schöneberg dont il était devenu l’amant. Richard Gerstl (1883-1908) avait refusé d’être exposé de son vivant et ne fut connu qu’à partir de 1931. Gregory Forstner, qui n’est pas loin lui non plus de songer que la vie est une farce, lui a dédié plusieurs portraits.

Gregory Forstner « Pour Richard » (2003). Portrait riant réalisé d’après un autoportrait de l’artiste autrichien Richard Gerstl qui l’avait peint quelques jours avant son suicide pour Mme Schöneberg dont il était devenu l’amant. Richard Gerstl (1883-1908) avait refusé d’être exposé de son vivant et ne fut connu qu’à partir de 1931. Gregory Forstner, qui n’est pas loin lui non plus de songer que la vie est une farce, lui a dédié plusieurs portraits.

Gregory Forstner, «Tea for two. Le retour à la maison » (2007)

Gregory Forstner, «Tea for two. Le retour à la maison » (2007)

Gregory Forstner « L’hôtesse de l’air 14 » (2007). Sourcing image « The ship of foods » publié par le musée de Grenoble (2009). Bibliothèque Vert et Plume

Gregory Forstner « L’hôtesse de l’air 14 » (2007). 

Gregory Forstner « Pour Richard », 2002 (

source: Vert et Plume

Publié dans peinture

Commenter cet article