Fabrice dans l'entrée

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Commenter cet article

JACKBRUXELLES 18/12/2012 01:43

bien au contraire, car nous aurons les années suivantes, nous avons donc le temps et nous ne saurons pas décu.

JACKBRUXELLES 17/12/2012 15:45

j'aime les photos de ces rencontres amicales, mais je me permet un question, étant intrigué par l'espace temps, pouquoi uniquement 1986 ou accessoirement 1985, fut ce l' "age d'Or"?

lesdiagonalesdutemps 17/12/2012 16:50



Il n'y a pas d'âge d'or. Il se trouve que je continue à faire des photos (toutes celles dans la rubrique temps enfuis et la plupart de celles des grandes expositions et musées et quelques autres
disséminées dans d'autres rubriques) comme vous avez pu le remarquer si vous êtes attentifs aux détail du blog mais disons que je ne fais plus les mêmes photos (quoique) que celles d'hier ou
d'avant hier.L'autre contingence à ces dates est que j'ai entrepris de numériser les photos que j'ai faites en argentique et comme je fais cela un peu au hasard, il se trouve qu'en ce moment je
termine le classeur où se trouvent les négatifs noir et blanc de 1985 et 1986. Voilà vous savez tout. J'espère que vous n'êtes pas déçu par le prosaisme de mes explications.