Elizabeth Peyton

Publié le par lesdiagonalesdutemps



Elizabeth Peyton, est née en 1965. à Danbury. Elle est une artiste peintreaméricaine. Après ses études à la School of Visual Arts, de New York (BFA 1984 - 87). Elle devient rapidement célèbre dans les années 1990 à New York où elle vit et travaille. Cette artiste contemporain est particulièrement connue pour ses portraits stylisés et idéalisés de ses proches amis, de célébrités populaires, et des monarchies européennes.
Elizabeth Peyton, Princes William and Harry
Princes William and Harry, 1999

En 1987, Elisabeth Peyton a sa première exposition personnelle à la Galerie Althea Viafora à New York dans le quartier de SoHo . Mais c'est surtout sa seconde exposition qui fera parler de la jeune artiste. Elle eut lieu au Chelsea Hotel à New York, dans une chambre de cet hôtel. Les visiteurs devaient se présenter à la réception et demander la clé de la chambre pour pouvoir visiter l'exposition (essentiellement des dessins).
david-bowie-par-elzabeth-peyton.jpg
David Bowie

Peints à l'huile dans une touche épaisse, rapide et colorée, ses portraits ont toujours pour origine une photographie. L'artiste utilise le plus souvent de petits formats, la plus grande dimension de ceux-ci exède rarement un mètre. Ils sont peint sur toile et surtout bois. La modestie des formats accentue le caractère intimiste de ses portraits et met en contradiction la célébrité du modèle et l'image intime qu'elle en donne. De même ses titres ne comportent que le prénom du modèle, qui apparaît ainsi d'autant plus comme un proche: ainsi "John" pour le portrait de John Lennon, ou "Sid" pour celui de Sid Vicious...

http://latimesblogs.latimes.com/photos/uncategorized/2008/11/11/arar_peyton_v.jpg
Michelle Obama.
http://www.outsideleft.com/shrinker465.php?s=i/stars/lizpaytonjd.jpg&w=465
La couleur, contrairement par exemple à Hockney prend toujours le pas sur le dessin.Son dessin, bien que seduisant, est surtout très stylisé, plus adaptées aux formes générales du sujet et a ses gestes que pour mettre en évidence les caractéristiques individuelles de chaque visage.  Ses garçons semblent avoir prsque tous du rouge à lèvres, une peau comme de la porcelaine, de fortes pommettes et un nez étroit. ils semblent tous se ressembler et avoir de fantastiques tailleurs! ces peintures offrent peu d'émotion ou de point de vue psychologique.  Lorsque, par exemple, elle montre son petit ami Tony endormi, elle indique clairement qu'il est dans une chambre del'hôtel Savoy . Peyton est plus une chroniqueuse des modes de vie que de la vie.Peyton, malgré son talent, parait parfois comme une paparazza avec un pinceau.

           
Elizabeth Peyton, John Lennon 1964
John Lennon 1964, (1996)
L'image “http://www.art2bank.com/new_york_art_news/pics/elizabeth_payton_art_investment_market_new_museum.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Elle privilégie les modèles adolescents, dont elle allonge les silhouettes, ce qui trouble d'autant le spectateur, dans notre culture, étant une femme. Les garçons sont souvent alanguis, ont des traits androgyne et regarde le monde d'un air songeur. Le sujet est toujours statique et généralement pas scénarisé. Elle a également tendance à curieusement rajeunir ses modèles ou à les peindre d'après des photos prises en leur jeune âge. Le portrait de John Lennon en est un bel exemple. Cette a été vendue pour  800.000 $ en 2006, ce qui est un record pour l'artiste.
ELIZABETH PEYTON
Elizabeth Peyton, dont une oeuvre figure dans les collections du Centre Pompidou, duWhitney Museum, du New Museum of Contemporary Art de New York  et plusieurs dans celle du Museum of Modern Art, est souvent citée lorsque l'on évoque le renouveau de la peinture figurative du début des années 1990. Son oeuvre est fortement influencée par le peintre anglais David Hockney (dont en 1998 sur un tout petit format elle a réalisé le portrait, il est au MOMA de San Francisco) pour le style, elle ne possède cependant pas la dextérité du britannique pour le dessin, et par Andy Warhol (pour les thèmes). A ces influences évidentes on peut ajouter celle de Matisse et de Vuillard pour sa palette.
 

Elle a épousé un collègues artiste Rirkrit Tiravanija, en 1991. Ils se sont séparées à la fin des années 1990 et ont divorcé en 2004. Ils sont tous deux représentés par Gavin Brown. En 2008 les éditions Phaidon publie le catalogue de l'exposition, "Elizabeth Peyton live forever".
                                                                                                                           Elizabeth Peyton. John Lydon. 1994
John, 1994, collection du MOMA

"Live Forever: Elizabeth Peyton" est la première rétrospective d'Elizabeth Peyton . Elle comprend plus de 100 œuvres réalisées au cours des quinze dernières années. On peut voir cette exposition à la fois comme une biographie visuelle de l'artiste, on peut penser à Nan Goldin pour ce pan de la démarche artistique d'Elizabeth Peyton, et parallélement aussi comme un panorama de la culture populaire de la décennie écoulée. C'est aussi une chronique de l'Amérique à la fin du siècle dernier englobantle monde de l'art, la mode, le cinéma et  la politique. En reflètant le climat culturel de la fin du XXe et du début du XXIe siècles Son oeuvre  apparait comme une sorte de continuité de celle de Warhol.

          Elizabeth Peyton; David Hockney (1997)
David Hockney.


Peyton est apparue comme une voix d' avant-garde du retour de la figuration narrative dans la peinture contemporaine dans les années 1990. Elle  fait partie d'un petit groupe d'artistes qui élabore un curieux mélange de réalisme et de conceptualisme.   Bien que ses tableaux font référence surtout par les poses de ses sujets à des maîtres du dix-neuvième siècle comme par exemple Edouard Manet et John Singer Sargent , ils montrent aussi une compréhension intime du XXe siècle et de ses artistes tels que David Hockney, Alex Katz, et surtout, Andy Warhol.

.

Brillante coloriste  ses peintures sont très séduisantes tant dans leur forme que par leur contenu. Elisabeth Peyton  célébre la beauté de la jeunesse, la gloire, et le génie créatif
. Ses tableaux sont aussi letémoignages de sa profonde passion pour la beauté sous toutes ses formes. Ce sont aussi des plaidoyers pour l'amélioration de la vie quotidienne. Dans tout cela Elizabeth Peyton est emblèmatique du rêve américain.Les tableaux de Peyton sont la preuve d'un dévouement à la création d'un nouveau genre d'art populaire. Imprégné d'histoire, son travail vise à combler le fossé entre l'art et la vie. On pourrait comparer son actuelle notoriété avec celle de David Salledans les années 80...

                         


                        John Lydon, 1994


Dans "The Village Voice" on a pu lire que le critique d'art avait eu souffle coupé par son <.L'art de Peyton est bien celui de son temps.>>. Cette dernière assertion est incontestable tant Peyton est un peintre dont l'objet est les médias. Je suis assez dubitatif devant un tel enthousiasme. Il n'y a pas dans l'oeuvre d'Elisabeth Peyton la nouveauté dont témoignait celle de ces deux maîtres Hockney et Warhol lorsqu'elles sont apparues.
 


Comme Warhol avec ses célèbres portraits, elle semble vouloir faire une nomenclature des célébrités du temps (et peut être des temps anciens comme le montre, ci-contre cette image de Ludwig II), comme en témoigne le portrait de Michelle Obama accroché au troisième étage du New Museum de New-York (qui en 2008 lui a consacré une rétrospective).« La célébrité en elle-même ne m’intéresse pas tant que ça […] je pense […] que les gens que je peins font partie de leur temps, peut-être plus que les autres », expliquait récemment Elizabeth Peyton à propos de son œuvre. Kurt Cobain, Keith Richards, le prince William… Elle a notamment portraituré, Noel et Liam Gallagher du groupe de rock Oasis, Julian Casablancas de The Strokes, Jarvis Cocker de Pulp, Chloë Sevigny, les PrincesWilliam et Harry de la Maison de Windsor, Abraham Lincoln, Graham Coxon, Keith Richards, John Lennon , Marc Jacobs, Kurt Cobain, Eminem, Ludwig II de Bavière, et les membres de la famille Kennedy...

Kurt COBAIN...par Elizabeth PEYTON...
Kurt Cobain .

Elizabeth-PeytonEP-236.jpg

 

Elizabeth-PeytonEP-237.jpg

Heathrow (Keith).2004
.

Publié dans peinture

Commenter cet article