Duane Michals

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

 

Duane Michals est né en 1932. C'est un photographe américain autodidacte dont les succès initiaux ont été remportés pour ses travaux pour des magazines comme Esquire, Miss, Vogue... Ce qui l'a curieusement conduit à signer un contrat avec le gouvernement du Mexique, pour couvrir les Jeux olympiques de Mexico en 1968. Il a aussi réalisé des pochettes pour les albums de différents groupes et musiciens tel The Police ou Richard Barone... Ses portrait vont à l'encontre de la norme photographique, parce qu'il place ses sujets dans le milieu naturel, plutôt que dans un studio.

 


 






 

 


 


 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 


 





 

 

 





« La Réalité ne m'intéresse pas du tout.  Je préfère vivre dans un monde irréel, je pense que c'est plus stimulant. Je n'ai  jamais été intéressé par le spectacle de la rue, je ne pense pas qu'il y arrive  quelque chose d'intéressant. Contrairement aux autres confrères, je n'ai jamais parcouru les rues avec un appareil photo  pour capturer des instantanés. Pour moi, ce qui m'intéresse ce sont  les rêves et les émotions particulièrement. Ce qui se passe dans la rue aujourd'hui est trop stupide pour que j'y prête attention » (Duane Michals)

 



 

Bien qu'il n'ai pas été impliqué dans les combat pour les droits des homosexuels, l'univers gay infuse ses photographies. Il est à la base de deux innovations dans la photographie artistique, qu'il développera dans les années 1960 et 1970. Tout d'abord, il a utilisé des séries de photographies pour raconter une histoire (Séquences, pub. 1970), et deuxièmement, il écrit des textes à la main au-dessus ou au-dessous de ses photographies, donnant des informations qui ne pourraient pas transmettre l'image elle-même (exemples ci-dessous). 


La plus belle partie du corps d'un homme 
Je pense qu'il doit être là, 
où le torse et repose sur les hanches, 
Ces courbes  féminine dans la grâce,

ceinturent le tronc, 
guide les yeux vers le bas 
à leur intersection, 
au point du plaisir. (1986) 



Le malheureux ne pouvait pas toucher celui qu'il aimait 
cela avait été déclaré illégal par la loi 
Lentement, ses doigts  sont progressivement devenus des orteils. Il a commencé à porter des chaussures sur ses mains pour dissimuler sa douleur 
Il lui était impossible pour lui d'enfreindre la loi. 


 

 

Son travail est très coté. Elton John est l'un de ses grands collectionneurs. 

Il nait dans une famille ouvrière. Son père était métallurgiste. Ce dernier approuve son fils quand il exprime le désir de faire des études d'art. Michals a grandi à McKeesport en Pennsylvanie, près de Pittsburgh, dans une famille d'immigrants slovaque. Déterminé à ne pas suivre son père dans les aciéries, il a quitté la maison à dix-sept ans en obtenant une bourse d'étude pour l'Université de Denver et ensuite à la  design à la Parsons School de New York. Duane Michals n'a jamais suivi un cursus de photographie. Après deux ans dans l'armée en Allemagne, il s'installe à New York.

Il fait sa première expérience photographique sérieuse lorsque en 1958, il visite la Russie, où il réalise une série d'"histoires" qu'il expose à New York en 1963, se créant des problèmes avec le gouvernement américain, nous sommes alors en pleine guerre froide.

 


Magritte With Hat




Grandpa Goes to Heaven









Joe Dallesandro






The Poet Decorates his Muse with Verse 2004



Cavafy Cheats Playing Strip Poke, 2004



Andy Warhol, 1972



All Things Mellow in the Mind


 









  


Bien que son travail photographique est au début scandalisé il fut néanmoins exposé dans toute l'Europe et les Etats-Unis.

Le New Yorker l'a engagé, à 72 ans, pour photographier le militant gay Larry Kramer, ce qui a ensuite conduit à un livre, " Called Home" (2003). . 

Michals vit dans le quartier de Gramercy Park à New York avec l'architecte Fred Gorree, son partenaire depuis 53 ans.

Duane Michals bien qu'octogénaire, travaille encore sans perdre un iota de sa vitalité et de sa bonne humeur qui l'ont toujours caractérisé. Peut-être ce sens de l'humour a été la principale cause de la durée de sa relation avec son partenaire qui dure depuis un demi-siècle...

 


 

 

Publié dans photographe

Commenter cet article