Dans les rues de Palerme

Publié le par lesdiagonalesdutemps

PICT0276.JPG

 

PICT0285-copie-1.JPG

 

PICT0286.JPG

 

PICT0309.JPG

 

PICT0310.JPG

 

PICT0287.JPG

 

PICT0305.JPG

 

PICT0288-copie-1.JPG

 

PICT0289_2.JPG

 

PICT0289-copie-1.JPG

 

PICT0306.JPG

 

PICT0307.JPG

 

PICT0294.JPG

 

PICT0308.JPG

 

PICT0295.JPG

 

PICT0299.JPG

 

PICT0312.JPG

 

PICT0313.JPG

 

Pour ceux qui seraient surpris de ces images de nus en regard au titre du billet, je les informe que j'ai pris ces photo dans un square qui semblait laissé à l'abandon en plein Palerme où des gamins se baignaient nus dans un bassin envahi de papyrus...

 

PICT0302.JPG

Palerme, Italie, aout 1985

Commenter cet article

Choupi 27/04/2015 18:41

Je trouve vos photos très belle. De jeunes et beaux garçons

Tietie007 04/02/2013 12:26

Nous avons bien aimé les quartiers populaires de Palerme.

Bernard 24/01/2013 15:25

non plus de expressions comme "photo magnifiques", "photos très belles", ce que j'admire dans ces photos c'est le caractère apollinien et la sobriété méditerranée, que n'exclue parfois des effets
surprise.

Rinrin 24/01/2013 00:51

Fantastic photos!

lesdiagonalesdutemps 24/01/2013 07:12



merci



IHUEL 23/01/2013 12:56

Magnifiques photos d'une époque qui fut ma préférée. Naturel et sensible

lesdiagonalesdutemps 23/01/2013 13:44



merci



JACK 23/01/2013 01:38

mon témoignage est authentique j'ai en memoire deux ou trois annecdotes y ayant traits, mais c'était au nord au gharb et vers sidi kacem sur des routes désertes j'en convient. le plus drole était
que sur la route nationale les touristes se mouillaient aux points d'eau en gardant leur sousvetements. J'ai également le meme type d'annecdote en mauritanie mais bien plus tard ver 99.le faisais
je expres dêtre là? je ne le pense pas; la pratique des bains en Afrique du Nord a toujours été un espace de liberté, sexes séparés bien sur.

lesdiagonalesdutemps 23/01/2013 07:20



Je ne doute pas de votre témoignage et je vous remercie de celui-ci. Mais en ce qui me concerne j'ai plutôt constaté une extrême pudeur sauf dans les bains maures bien sûr mais où la lumière est
chiche. Je vois dans les différence des pratiques des sociétés beaucoup plus fragmentées contrairement à la vision que l'occident en a. Mais les sociétés occidentales (et même la société
française) est loin d'être homogène dans ses pratiques même si les moyens de communication ont tendance à homogéniser les comortements



JACK 22/01/2013 22:08

se baigner nu chez les garcons a toujours été naturel en Sicile ou c'était chose courante jusque la fin des années 50. c'est la mode des "maillots" mode (les italiens sont très élégants et aiment
se montrer élégant en slip sur les plages), qui a définitivement tué cette pratique naturiste de meme que la démocratisation à grande échelle du Tourisme.Ailleurs au Maroc pour y avoir habité
jusque la fin des années 70 il étaient fréquent au bled de voir les garcons et les jeunes hommes se baigner nu l'été dans les rivieres et aux points d'eau.De ce point de vue la civilisation et
l'art de vivre on fortement régressé en 40 et 50 ans.

lesdiagonalesdutemps 22/01/2013 23:09



A la fin des années 60 et dans les années 70 j'ai parcouru le Maroc y compris dans des endroits absolument pas touristique en particulier dans le sud du pays et je n'ai rien vu de semblable. Mais
il faut dire qu'où ma moto me conduisait il y avait assez peu d'eau.



xristophe 22/01/2013 21:44

La "culotte blanche"... du petit vendeur de pastèques, au loin - et celle de son camarade, assis les jambes ouvertes et sans façons sur le bord du trottoir... pour ne pas valoir "celle",
artistique, de Gourlier (grand merci au fait pour cet inédit)relèvent tout de même du même thème, charmant, délicat, obsédant, des "dessous" de garçons comme on parle de ceux des filles - plus
souvent. (Ce sont eux aussi des "punctum" - comme dirait Barthes...)

lesdiagonalesdutemps 22/01/2013 23:15



très amusante l'allusion à Barthes 



Bernard 22/01/2013 13:21

Photos magnifiques, félicitations.

Pour m'ennuyer, je lire maintenant ''l'Histoire générale de Sicile, dans laquelle on verra toutes les différentes révolutions de cette isle depuis le tems où elle a commencé à être habitée, jusqu'à
la dernière paix entre la maison de France & la maison d'Autriche'' (La Haye, I. Beauregard, 1745) de Jean Levesque de Burigny
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Levesque_de_Burigny

IHUEL 22/01/2013 10:30

Très belles photos si naturelles allant contre les préjugés "clichés" de notre époque malsaine. De plus, j'adore l'Italie

lesdiagonalesdutemps 22/01/2013 11:03



merci pour vos compliments