Dans les jardins du musée Rodin en sortant de l'exposition Henry Moore

Publié le par lesdiagonalesdutemps

images-diverses-7699.jpg

 

"...le trou relie un côté à l'autre côté, et il apporte donc immédiatement plus de tri-dimensionnalité. Du point de vue de la forme, un trou peut avoir autant de signification qu'une masse solide. Il est possible de sculpter l'air. La pierre, alors, ne renferme plus que le trou, qui est devenu la forme recherchée et à considérer. Le mystère du trou - la mystérieuse fascination qu'exercent les cavernes au flanc des collines et des falaises..."
Henry Moore Notes sur la sculpture 1937. L'échoppe/Traduction J.S. Lavergne 1994

 

images-diverses-7700.jpg

 

 

 

 

 

images-diverses-7703.jpg

 

images-diverses-7704.jpg

 

images-diverses-7705.jpg

 

 

 

images-diverses-7707.jpg

Paris, musée Rodin, janvier 2011    

Commenter cet article