complexe monastique de Dai koku-ji, Kyoto, Japon

Publié le par lesdiagonalesdutemps

DSC02035.JPG

 

DSC02036.JPG

 

DSC02037.JPG

 

DSC02038.JPG

 

DSC02039.jpg

 

DSC02040.JPG

 

DSC02041.jpg

 

DSC02042.JPG

 

DSC02043.JPG

 

DSC02044.jpg

 

DSC02045.jpg

 

DSC02046.jpg

 

DSC02047.JPG

 

DSC02048.JPG

 

DSC02049.JPG

 

DSC02050.jpg

 

DSC02051.jpg

 

DSC02055.JPG

 

DSC02056.jpg

 

DSC02057.jpg

 

DSC02058.jpg

 

DSC02059.JPG

 

DSC02060-copie-1.JPG

 

DSC02062.JPG

 

DSC02064.JPG

Kyoto, Japon, octobre, 2011

 

Le complexe monastique de Dai Koku-ji est un quartier clos et quiet au centre de Kyoto une petite ville à l'intérieur de la grande avec ses rues désertes bordées de longs murs blancs qui protègent des jardins de pierre. Nicolas Bouvier et le bretteur Musachi, les lecteurs du "Vagabond" de Takehiko Inoué comprendront,  y ont résidé...

 

Pour retrouver des images de Kyoto sur le blog

retour au Pavillon d'or, un soir d'automne à Kyotole Pavillon d'argent (Ginkakuji) à Kyoto, Japonles chats de la promenade des philosophes à Kyoto, JaponLe pavillon d'or à Kyoto

 


Commenter cet article

Marc 16/11/2011 09:49


Très beau! J'ai passé moi-même deux mois au Japon, mais je ne suis pas descendu dans cette superbe ville... Je regrette car elle est vraiment superbe!


lesdiagonalesdutemps 16/11/2011 10:28



Kyoto à elle seule mérite le voyage au Japon d'autant que dans un périmètre relativement restraint elle propose presque tout le Japon avec de grandes promenades possibles dans les collnes qui
l'enserre de trois coté, le musée du manga, une multitude de temples, et avec sa gare un exemple de l'architecture moderniste japonaise sans oublier le quartier de gion où l'on peut retrouver le
Japon d'hier.



Jean 15/11/2011 20:01


Je vais adorer le Japon, cette sérénité, cet ordre artistique, tout est esthétisme... en en même temps le côté post-moderne de Tokyo. Merci pour vos impressions.


lesdiagonalesdutemps 16/11/2011 06:53



Je vais continuer à publier des images de mes voyages au Japon et rééditer le billet où je me permettais de donner quelques informations pratiques.