Chas Laborde

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

"Visages de la Révolution Espagnole"

 

La note d’ intention de l’auteur Emmanuel Pollaud Dulian présentée à l’éditeur lors de la conception de l’ouvrage nous éclaire sur l’importance du Chas Laborde reporter pendant plusieurs périodes clés de l’histoire :

<< Il ne faut pas perdre de vue que cet homme et ces dessins s’inscrivent dans l’Histoire. Chas est le témoin de la guerre de 14, puis de l’Allemagne de la défaite, du Paris des années 20, du renouveau allemand, du New York de la Prohibition et de la crise de 1929, du Moscou de Staline, de l’Allemagne de Hitler, de l’Italie de Mussolini, de l’Espagne du Front Populaire et de Franco, etc… etc… Ce regard sur son temps est ce qui le distingue des autres dessinateurs de son époque ( Bofa ne quitte pas la France et se désintéresse fortement des événements du monde. Ni Falké, ni Martin, ni Dignimont n’ont la même curiosité. ) C’est sans doute le premier artiste à rendre compte de la guerre d’Espagne, avant Hemingway, Bernanos, Malraux, etc… Et il n’est pas un spectateur neutre..

 

Planche issue de "Visages de la Révolution Espagnole"

Planche issue de "Visages de la Révolution Espagnole"

Planche issue de "Visages de la Révolution Espagnole"

Planche issue de "Visages de la Révolution Espagnole"

.

En complément de la série de gravures exposées sur la guerre d'Espagne qui ont été exposées recemment à Paris à la galerie André Girard, voici ci-dessous quelques images issues d’un des chefs d’œuvre, le portfolio « Rues et visages de Paris ».

.

Chas Laborde: "Avenue du Bois" 1925

 

Chas Laborde: " Boulevards " 1925

Chas Laborde: " Derby " 1925

Chas Laborde: " Les Poules " 1925

Chas Laborde: " Paris " 1925

 

Pour voir d'autres oeuvres de Chas Laborde: http://www.chaslaborde.com

Publié dans illustration

Commenter cet article