Ce blog a juste un an

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 Capture-d-ecran-2011-03-15-a-18.38.30.png

 

Ce blog a juste un an. Sa fréquentation pour le dernier mois a fluctué entre 800 et 1000 visiteurs uniques par jour pour 2500 à 3000 pages vues par jour. Je n'ai aucune idée si cela est beaucoup ou peu n'ayant aucun point de comparaison. Ce blog est né de la disparition inopinée du précédent probablement censuré par son hébergeur, même s'il a partiellement réapparu quelques semaines plus tard. Ce qui m'a permis de récupérer un grand nombre de billets. Avant ce blog curieusement tombé dans une oubliette, j'en ai tenu un autre que j'ai transféré en quasi totalité sur le suivant, celui qui s'est évanoui dans la nature, vous me suivez toujours... Ce qui veut dire que certains billets datent de cinq ans. Ce petit historique de peu d'intérêt pour introduire quelques constatations après cinq ans d'exercice. Ce qui me frappe le plus c'est qu'en cinq ans les commentaires ont presque disparu, alors qu'ils étaient nombreux sur les deux anciens blogs. J'ai d'ailleurs récupéré un certain nombre d'entre eux. Cela a été beaucoup plus difficile de les rééditer que les billets eux même, sans que je puisse m'expliquer pourquoi.

 

Capture-d-ecran-2011-03-19-a-20.11.11.png


Je cherche à m'expliquer cette forte diminution des commentaire. Cela viendrait-il d'une modification du blog par rapport à ces deux prédécesseurs, il y a sans doute une évolution mais comme un bon nombre d'articles (billet de photos y compris) sont ou des reprises ou des réactualisation des billets écrits sur les anciens blogs et lorsqu'ils sont entièrement nouveaux ils me paraissent être dans la même ligne que les billets anciens. C'est peut être de la lassitude mais alors pourquoi la fréquentation est elle stable. Le nombre de visiteurs est revenu à peu près à l'étiage qu'avait mon précédent blog à la veille de sa disparition.

 

Capture-d-ecran-2011-03-19-a-20.11.46.png


Autre constatation les seuls envois qui génèrent une maigre réaction sont presque toujours des envois d'images. Je vais finir par croire que les promeneurs de la toile qui s'égarent dans les diagonales ne savent pas lire (tout du moins le français), ce qui est possible d'autant que contrairement à mon premier hébergeur qui m'informait de la provenance de mes visiteurs, l'actuel ne me dit rien du pays à partir duquel ils se branchent sur le blog.

 

Capture-d-ecran-2011-03-19-a-20.12.05.png


Non seulement les commentaires sont devenus rares mais incontestablement ils se sont appauvris par rapport à ceux du début du blog. Pour s'en apercevoir il suffit de comparer les anciens commentaires que j'ai ressuscités avec les derniers qui sont très laconiques. Que faudrait-il en déduire que le public qui fréquente la toile ou plus précisemment les blogs (tout du moins le mien) a changé par rapport il y a quelques années en deux mots que la quantité est la même mais que la qualité est différente.

 

Capture-d-ecran-2011-03-19-a-20.12.40.png


Autre hypothèse, les promeneurs sur la toile craindraient de s'exprimer en particulier sur un blog aussi peu politiquement correct que le mien...

 

Capture-d-ecran-2011-03-19-a-20.13.01.png


En tant que parcoureur de la toile, je rencontre de plus en plus de blogs en déshérence et ce sont presque toujours les meilleurs et les plus libres; il me semble que c'est assez symptomatique de la démission de l'intelligence, osons les grands mots dans ce pays.

 

Capture-d-ecran-2011-03-19-a-20.13.31.png


C'était quelques considérations un peu désabusées d'un petit tisseur de toile dont le seul souci est de faire partager ce qu'il aime...

 

Capture-d-ecran-2011-03-19-a-20.13.51.png

 

P.S. J'ai choisi d'illustrer ce billet par des captures d'écran d'images de mon ancien blog. 

 

Capture-d-ecran-2011-03-19-a-20.14.30.png

Commenter cet article

xristophe 09/03/2012 02:45

Je crois que je vous ai reconnu (tout de suite) ! Rendant visite à Bjorn Andresen ; quelle bonne surprise ! Quelle chance. J'étais très inquiet pour vous (depuis un an, en effet), et suis bien aise
de vous retrouver. Merci d'exister encore ! à bientôt !

lesdiagonalesdutemps 09/03/2012 07:18



Je vous remercie de vous inquiéter pour moi et de ce commentaire qui j'espère n'est que le premier d'une longue série.



Patrick 04/03/2012 19:29

Par introduction: alors que je peux lire, je ni parle ni écris français. Ainsi veuillez pardonner le style de mon commentaire. J'ai frequenté les trois blogs et je les ai toujours regardé comme
nécessaires & intéréssants. Je m'interesse à l'art et les garçons, il ya a peu de sites pour les deux sujets en combinaison. Votre messages sont généralement suberbes, le meilleur pour mois
c'est le voyage à l'ancien collège de Roger Peyrefitte, très emouvant. Surtout j'aime l'histoire, les livres d'artiste, les dessins et la peinture, les photos des anées 60s, 70s, 80s. Peut-être on
n'a pas besoin de mannequins masculins contemporains, ce qui donne une impression un peu GQ... on peut trouver ça partout. Mais ç'est la moindre critique. Merci - votre blog, c'est mon préfére de
tous les blogs gays sur les arts. Salut, Patrick

P.S. J'ai 43 ans et habite aux États-Unis...

lesdiagonalesdutemps 04/03/2012 20:59



Merci beaucoup pour ces compliments qui me vont droit au coeur



Bob 03/03/2012 14:34

Bien, personnellement vous l'avez remarqué, il m'arrive de poster parfois quelques commentaires. Même si je reconnais volontiers que je pourrais en poster davantage. Concernant votre blog, je peux
comprendre vos interrogations, vos doutes, mais difficilement que vous n'ayez pas une petite idée sur la rareté des commentaires… Vous le savez aussi bien que moi, de nos jours, certains de vos
sujets sont plutôt sensibles, sujets à nombre de polémiques, et par ailleurs très surveillés. A ce propos, avant de poster un commentaire, votre blog nous rappelle que notre adresse IP est archivée
etc... comprenez que cela puisse refroidir ceux qui veulent s'exprimer. Alors personnellement je n'ai heureusement rien à me reprocher, mes gouts restent parfaitement dans la légalité, mais
j'imagine que ce n'est pas forcément le cas de tous... Pour finir, il y a quelques mois, vous avez été très franc sur votre passé... Tout comme moi, certains de vos lecteurs ont forcément tapé
votre nom et votre prénom dans Google et ont découvert de nombreuses affaires particulièrement troubles, qu'elles soient vraies ou fausses d'ailleurs ce n'est pas mon problème, mais comprenez là
aussi que cela puisse gêner une bonne partie de vos visiteurs. Alors personnellement, je m'efforce de me concentrer uniquement sur votre travail, et ainsi je ne peux que reconnaitre votre talent,
votre culture, et vous encourager à continuer bien sûr. Alors bon courage pour la suite, et n'oubliez pas que nombre de personnes apprécient votre travail, mais comprenez qu'ils n'ont pas forcément
envie de le crier sur tous les toits non plus, c'est simplement l'époque qui veut ça ! Peut être qu'avec la nouvelle présidence annoncée, le mariage gay, l'homo-parentalité etc… Les mentalités vont
évoluer et ainsi les gens commenteront davantage vos articles et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes ! ^^ Cordialement, Bob.

lesdiagonalesdutemps 03/03/2012 17:01



Si je vous comprend bien et je vous en remercie vous me dites que la rareté des commentaires sur le blog est du à la paranoia et au manque de courage, pur ne pas dire la lâcheté effectivement
traits de caractère que j'ai rencontré chez nombre de mes contemporains en particulier dans ce pays. Je ne pense pas qu'un éventuel changement de président guérisse notre société de ce genre de
maux. Pour ma part en regard de l'offre politique qui sera proposé aux prochaines élections présidentielles je resterai sous la couette ou je l'espère sur la pelouse de mon jardin avec un bon
livre.


Si je peux comprendre que certains hésitent à disserter sur les beauté que j'ai photographiés jadis par exemple au Trocadéro, je ne comprend pas du tout que l'on ne commente pas un article sur le
manga Bakuman, sur l'oeuvre d'Annie Ernaux, sur l'animé Colorful, ou sur l'exposition Chirico je prend au hasard des thèmes de billet qui ne me semble pas relever de la haute ou basse police, je
subodore plutôt que l'inculture dans notre contrée est telle qu'il ne reste plus à la plupart des ilotes que ce qui se passe en dessous de la ceinture, puis la libido s'étéignanr que vers
l'estomac...


Je vous remercie encore pour votre commentaire et j'envie votre optimisme.



LucaR 02/03/2012 19:20

En ce qui me concerne je vous ai perdu lors de la disparition de votre ancien blog, où je participais régulièrement... Et ne vous ai retrouvé ici que 3 bons mois plus tard! J'avais alors perdu
l'habitude de mes fréquentations quotidiennes. Et puis les mouvements de la vie on fait le reste.

Mais ces temps-ci je me remets doucement à retrouver ces quelques rares blogs de qualité que je suivais auparavant, du moins ceux encore en vie, dont le votre occupait une place de choix.
J'essaierais donc d'être plus loquace à l'avenir :-)

lesdiagonalesdutemps 03/03/2012 07:49



Je suis content de vous retrouver d'ailleurs on doit trouver de vos anciennes interventions sur certains billets lorsque j'ai pu les récupérer.



S. 02/03/2012 15:45

Je n'ai jusqu'à présent jamais posté de commentaire mais je lis vos billets, à l'occasion, depuis mes quatorze/quinze ans. Grâce à vous j'ai découvert un certain nombre de choses : en Art, en
Littérature... qui sans vous me serait restées étrangères. Je suis sans doute l'un des rares en ville à savoir que la bibliothèque près de chez moi possède l'intégrale de peyrefitte dans un
rayonnage oublié,qu'il a existé un certain egermeier photographe du scoutisme, ou que les ramasseurs de balles au tennis peuvent être parfois plus intéressants que les joueurs... sans compter les
livres dont j'ai lu la critique ici, et qui sont sur mes étagères (Del Amo, Guenassia, McCarthy) entre autres).

Bref : continuez comme vous l'avez toujours fait.

PS : je suis un étudiant, âgé de 18 ans

lesdiagonalesdutemps 02/03/2012 16:05



Merci pour ce commentaire j'espère que dorénavant vous mettrez des commentaires aux billets même si ceux ci on été publiès il y a longtemps.


Contrairement à ce que certains pensent je vais voir les rencontres de tennis pour le jeu et pas pour les ramasseurs de balles. Je ne photographie pas beaucoup les joueurs, enfin c'est relatif,
parce que les photographes au bord des courts feront toujours de meilleures photos que les miennes (surtout en raison de leur placement et de leur matériel) donc j'achète tous les mois Tennis
magazine. Une précision j'ai été ramasseur de balles en 1965 j'ai eu l'insigne honneur de ramasser les balles de Roy Emerson (tout à fait charmant) à Rolland Garros. Cela aide pour photographier
ceux d'aujourd'hui puisque je sais d'avance ce qu'ils vont faire.


A mon avis aujourd'hui il vaut mieux lire Del Amo (je serais curieux de savoir ce que vous pensez de ses livres) que Peyrefitte et surtout les mille automnes de Jacob de Zoet, c'est pas tous les
ans que parait un pareil chef d'oeuvre



argoul 02/03/2012 13:35

Ne vous plaignez pas, 800 à 1000 visiteurs jours c'est plutôt bien !
Il est vrai que le politiquement correct sévit,
il est vrai que vous avez changé quatre fois de blog sans laisser d'adresse,
il est vrai que vous publiez certains jours jusqu'à 5 billets à la suite,
il est vrai que vos textes sont trop touffus et mal corrigés (Word fait pourtant ça très bien, même si certains accords échappent),
il est vrai que vous parlez souvent de sujets hors du temps présent,
il est vrai aussi que la plupart de vos lecteurs viennent sans doute pour les images et qu'une image ne suscite pratiquement jamais de commentaires écrits (on reste sans voix)...
Mais il est vrai aussi que vous ouvrez des horizons, comme Tuke et d'autres que je ne connais pas, ou Renaud Camus, que je n'avais pas abordé. Et j'aime bien vos ados sportifs, skateurs, nageurs,
danseurs ou bikers, les photos antiques d'Egermeier.
D'où ce commentaire sur cet anniversaire. Poursuivez (on ne rattrape jamais).

lesdiagonalesdutemps 02/03/2012 14:33



merci pour ce commentaire. je poursuis


Je vais essayer de mieux corriger les textes mais souvent je les trouve pas assez "touffus" cette "touffeur" est je crois mon style, je ne sais ni penser ni écrire autrement d'où parfois
surchauffe dans la calebasse... 


C'est curieux que vous dites que les images laissent sans voix, surtout pour quelqu'un qui comme moi a été un temps critique de cinéma...


Ce qui me laisse sans voix c'est l'ignorance dont semble patir Tuke qui est pourtant un peintre vraiment unique et pas seulement pour ses sujet, mais c'est peut être cette singularité qui le fait
méconnaitre


Comme je l'ai écrit je n'ai aucun point de comparaison donc je ne me plaint pas vraiment de ma fréquentation, je cherche seulement en cela à m'informer.


Je n'ai changé que trois fois de blog et la première fois j'avais laissé une adresse pour me retrouver quant à la deuxième la suppression brutale de mon blog ne m'en a pas laissé le temps.


Toutes les photos sur le blog ne sont pas de moi seul la rubrique images volées des temps enfuis ne recèle que des images dont je suis l'auteur. Il y en a d'autres aussi par ailleurs.


Pour le rythme des billets il est variable. Leur envoi sont souvent concentré tôt le matin lorsque je ne suis pas libre dans la journée...


Les sujets que je traite relève de ma propre actualité qu'elle n'ait pas de rapport avec le temps présent m'indiffère.


merci pour ce commentaire



jeffanice 02/03/2012 09:41

Bonjour, ne changez rien!

Je consulte votre site régulièrement.
Artiste peintre, je fais des captures de vos photos, ou vais ensuite chercher d'autres infos sur les artistes que vous présentez. Cela me donne des idées pour mon travail.
Sans doute sommes-nous dans une société du zapping où l'on n'a même plus le temps de rédiger une phrase.

Bonne continuation pour tout,
Amitiés

JF

lesdiagonalesdutemps 02/03/2012 10:38



Je suis très heureux que mon blog puisse aider à votre inspiration. Mis à part un effort sur la relecture et un toilettage plus régulier du blog, dans les défauts que je vais essayer de corriger,
j'ai oublié dans ma précédante réponse à un commentaire celui des photos qui disparaissent pour ne laisser un point d'interrogation, je ne changerai rien d'autre d'ailleurs j'en serais incapable.
Si des billets sont essentiellement des suites d'images, d'autres comme les critiques de livres n'en comporte qu'une, celle de la couverture de l'ouvrage ou généralement pas en ce qui concerne la
rubrique citation donc on voit là aussi une diversité certaine. Pour la longueur des billets certains sont très court, une image ou quelques lignes ou assez long comme le récent billet sur le
roman de David Mitchell "Les milles automnes de Jacob de Zoet" et j'aurais aimé le faire plus long tant il y a de choses à écrire sur ce magnifique roman, ce n'est que mon inculture et le manque
de sagacité qui ont fait qu'il ne continue pas plus... 



anonyme 01/03/2012 23:17

Je vais être laconique, ne m'en veuillez pas :

CONTINUEZ !

Pierre 01/03/2012 22:32

Visiteur régulier du blog et commentateur pour la première fois. Il est vrai que les blogs de qualité sont en voie disparition. L'attrait de la nouveauté que constituait internet s'est émoussé.
Certains ont migré vers twitter, plus interactif mais plus pauvre aussi. D'autres ont renoncé par manque de temps pour alimenter régulièrement leur site. Je ne crois pas que l'intelligence
"démissionne" mais il est des époques où elle affleure plus qu'à d'autres.
En tout cas votre blog est plein de belles découvertes (Tuke, dernièrement) tant et si bien que l'on vous pardonne ses petits défauts : des illustrations parfois trop nombreuses pour un même sujet,
et quelques coquilles dans le texte qui me font dresser les cheveux (désolé, mais qui aime bien.....)
Je trouve en tout cas vos statistiques de fréquentation plus qu'honorables.
Elles doivent vous encourager à tisser cette toile plus largement encore...

lesdiagonalesdutemps 02/03/2012 07:27



Merci pour vos encouragements


Pour les coquilles, fautes d'orthographe et de grammaire, paginations sortant hors du cadre, liens morts j'essaye d'y remédier en me relisant plus ce que je déteste et en testant les billets ce
qui n'est guère amusant comme vous l'avez remarqué, il y a aussi le facteur temps. En revanche je ne changerai pas la quantité des illustration. J'essaye sur un sujet d'être complet. Vous me
parlez de Tuke et bien pour ce peintre dont les tableaux sont difficilement visibles et pour lequel il n'existe que peu de livres et aucun en français (à ma connaissance) si je trouve au hasard
de la toile d'autres oeuvres je les intégrerais dans mon billet. D'ailleurs les billets évoluent au fil du temps (j'ajoute et corrige). Je les réédite que si les modifications sont importantes.
Le blog est autant et même plus un blog d'images que de textes et un peu de son. Etant moi même photographe. Je réalise la totalité des clichés de la rubrique "des temps enfuis" et un certain
nombre d'autres, dans ce cas je date et indique le lieu de la dernière photographie du billet lorsque celles qui l'illustrent sont de moi.


J'espère que ce premier commentaire de vous sur le blog sera suivi de beaucoup d'autres. Merci pour votre intervention



Jean-Yves 01/03/2012 18:53

Je lis tous les jours vos articles avec attention. Mélancolie, poésie, intelligence sont les premières séductions de vos écrits. Merci.

lesdiagonalesdutemps 01/03/2012 21:44



merci pour ces compliments


laissez donc parfois des commentaires pour rendre le blog plus vivant pour qu'il soit plus un lieu d'échange



bruno 01/03/2012 15:57

Continuez, s'il vous plait !
Vous nous avez fait découvrir de belle choses et...de beaux garçons, c'est essentiel !
Les "circonstances atmosphériques, peut être, évolueront, on peut toujours espérer !
Merci pour tous vos billets

lesdiagonalesdutemps 01/03/2012 16:17



merci pour vos encouragements



C 01/03/2012 14:38

Peut-être est-ce dû au fait que la masse d'artistes ne cesse de grandir et que nombre d'entre eux, même les plus célèbres sont noyés dans le flot continu de l'information actuelle. Il est très
difficile d'opérer une pré-sélection et c'est là justement l'intérêt de blogs tels que le vôtre, fournir d'emblée une sélection d'artistes qui valent la peine d'être connus pour les extirper de
l'anonymat dans lequel même les plus grands tomberont un jour. (J'ai lu d'ailleurs, récemment à ce propos l'article de Liberation
(http://www.liberation.fr/culture/0101352686-roger-peyrefitte-mort-d-un-perfide) qui a annoncé la mort de Roger Peyrefitte, ce dernier illustre bien que même les auteur/artistes les plus célèbres
finissent par tomber dans l'oubli si l'on cesse de parler d'eux...).

En tout cas, si d'autres personnes agissent comme moi, vous avez trouvé les bons vecteurs pour la survie durant encore un petit temps de la mémoire des artistes que vous nous présentez.

lesdiagonalesdutemps 01/03/2012 15:37



Il est vrai que la masse d'informations et surtout de sollicitations font que les repères se brouillent. je ne voudrais que vous croyiez que les artistes dont je parle, souvent un peu par hasard,
soient plus valeureux que d'autres ensencés par la critique donc plus médiatique en revanche je suis toujours agacé par le nombrilisme des français en matière d'art, surtout en ce qui concerne la
peinture moderne que je connais un peu par exemple l'ignorance presque complète des peintures anglaise (sauf Bacon et Freud) ou italienne (sauf Chirico et les futuristes). Je pense aussi que le
temps fait une sélection d'où l'impression qu'il y a plus d'artistes aujourd'hui qu'hier. C'est aussi que nous sommes myopes et ne voyons plus les créateurs d'hier rejetés dans le flou de la
mémoire collective. Il ne faut pas tomber dans l'excès de penser qu'il y a palenquées de génies méconnus et/ou oubliès. En ce qui concerne Peyrefitte, il n'a jamais été reconnu par la critique
sérieuse et mis à part Notre amour à mon sens il a cessé de faire de lalittérature à la fin des années 50 pour se convertir au commèrage. 



C 01/03/2012 13:50

Je ne pouvais pas ne pas laisser de commentaire sous un tel article ;-)

Je tiens à vous remercier car vous êtes une des rares sources d'informations que je consulte quotidiennement sur le net qui soit toujours de qualité et étonnement complète.
De plus, je constate que sans des personnes comme vous, des jeunes tels que moi passeraient à côté de nombreux auteurs, peintres, illustrateurs, cinéastes etc...
Vous m'avez fait découvrir Alix, Raspail, Camus, Gayton, Bolognini, Tarkovski, Gourlier et j'en passe.

Merci.

P.-S. Pour information, et pour vos statistiques: je suis un garçon, j'habite Bruxelles, j'ai 22 ans et je fais des études de cinéma.

lesdiagonalesdutemps 01/03/2012 14:26



ah c'est gentil et en même temps cela, comme on dit m'interpelle, je n'ai aucune idée de votre âge mais si en effet des gens comme Gayton ou Gourlier ne sont guère célèbres en particulier en
raison du choix du sujet de leurs oeuvres que le politiquement correct fasse que Jean raspail ou renaud camus soient entourés d'un profond silence, je m'étonne et m'effraie que je puisse être
utile à faire connaitre des cinéastes aussi célèbre que Tarkovki ou Bolognini et surtout un classique de la bande déssinée comme Alix... Merci de vos visite et ne soyez plus timide pour laisser
des commentaires qui peuvent prendre la forme de question auxquelles je répondrai dans la mesure de mes moyens.