Candido Portinari

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Candido Portinari (1942), Photo: Hart Preston

Candido Portinari, est né en 1903 dans une plantation de café à Brodowski, (État de São Paulo) au Brésil. Il est le fils d'une famille nombreuse et pauvre d'immigrés italiens. Il a grandi dans une zone rurale reçoivant seulement un enseignement primaire. Son milieu d'origine marque son travail. Sa peinture est une peinture sociale qui n'est toute fois pas dénué d'homo érotisme. Il peint des scènes liées à la production de café, de cacao ou de sucre, ainsi que les marginaux de la société Brésilienne. 

 

 

Self-Portrait 

Baile na Roca (1923-1924)
Ou Metisco (1934)

Piper (1934)


Son travail, une combinaison des traditions picturales européennes et latino-américaines. Il capte la vie quotidienne des hommes, des femmes et des enfants de sa petite ville natale, caractérisée par le métissage et l'hybridité culturelle. 

En 1961 il meure à cause d'une chute provoquée par un empoisonnement causé par les pigments avec lesquels ils travaillaient. 


Café-Labrador (1934)

Café (1935)

Chargement Café Settlers (1935)

Groupe Ménines (1940)

Chorinho (1942)

Retirantes (1944)

Menino ne Tabuleiro (1947)

Music Band (1956)

Publié dans peinture

Commenter cet article