Bryson Burroughs (1869-1934)

Publié le par lesdiagonalesdutemps


Bryson Burroughs est né à New-York en 1969. Il est le fils du major George Burroughs et de Caroline Bryson (Burroughs). Sa famille déménage à Cincinnati après la mort du père. Il a étudié à l'Art Students League, New York entre 1889-1891, avant de partir durant une année à Paris  à l'Académie Julian dans l'atelier de Puvis de Chavannes. Il  épouse Edith Woodman (1871-1916) en Angleterre en 1893. Le couple passe l'année 1894 à Florence. Ils retournent aux États-Unis en 1895. En 1906, il devient le conservateur du département de la peinture au Metropolitan Museum of Art. Il prend comme assistant Roger Fry. En 1907, Burroughs et Fry persuadent Edward Robinson, le directeur adjoint, d'acquérir aux enchères le tableau de Renoir Madame Charpentier et ses enfants pour 20 000 $. Le prix semblait tellement élevé que les membres du conseil d'administration demandent la démission des deux hommes. Quelques temps après Fry a démissionne. La même année, Burroughs est chargé d'actualiser le catalogue des peintures du musée. Après la mort de sa première femme, il épouse Louise Guerber en 1928. Pendant les années 1930, le Metropolitan et le Museum of Modern Art, de New York, ont un arrangement informel avec Burroughs qui fournit de nombreux textes pourd les catalogues des expositions comme celui au MoMA de Winslow Homer. Bien qu'il ait été responsable de l'achat de beaucoup de peintures européennes pour le musée il est plus iconnu pour l'ajout à la collection du Metropolitan d'artistes américains. Il meurt de la tuberculose à son domicile new-yorkais à l'âge de 65 ans. Burroughs a écrit avec enthousiasme sur la modernité Cézanne et sur les impressionnistes, ce que ne laisse pas deviner sa peinture qui ne s'est jamais libérée du style de Puvis de Chevannes, son professeur à Paris.
















  



Publié dans peinture

Commenter cet article