Banksy

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 Article écrit début 2008 et non réactualisé

Je subodore que la plupart des lecteurs connaissent Banksy néanmoins pour le plaisir j’ai éprouvé le besoin de faire le point sur cet artiste.

bansky_doctors
Banksy (on trouve parfois son nom orthographié Bansky) de son (supposé) vrai nom Robert Banks,   est LE pochoiriste (terme bien réducteur comme nous allons voir) britannique. Il serait né en 1974 à Bristol où il est extrêmement populaire et aurait été peintre en bâtiment. Banksy aurait été introduit dans le monde du graffiti à la fin des années 80. Il dessinait parmi le "crew" de graffiteur DryBreadZ (DBZ) avec les artistes Kato et Tes.

banksbag

Bansky a organisé, en 1998, l'événement de graffiti "Wall On Fire" avec des légendes du graffiti de Bristol, tels Inkie. Ce week-end de graffiti, avait attiré des artistes de partout en Angleterre et d'Europe.
C'est vers  2000 que Banksy a débuté le pochoir et le street art tel que l'on connaît aujourd'hui. En Grande Bretagne il a rapidement obtenu une grande notoriété dans les milieux alternatifs; mais les médias traditionnels se sont intéressé assez vite lui. En dépit de cette attention, il parvient soigneusement à maintenir sa vraie identité cachée. Même si des photos supposées de lui circulent ainsi que des hypothèses sur son nom. On comprend bien que son anonymat soit vital en raison des remous provoqués par ses oeuvres et des risques de poursuites judiciaires. Et puis ce mystère alimente grandement sa notoriété et sa valeur marchande...
Bien de ses images ont largement dépassé aujourd'hui en notoriété celle qu’apporte les quidams qui passent devant le mur où elles s’exposent.

banksy248108808_small

Il a commencé par orner les murs de sa (?) ville , Bristol, dès le début dés la fin des années 80, alors qu’il n’est qu’un écolier âgé que de 14 ans, << Comme je ne savais pas bien manier la bombe de peinture, j'ai commencé par découper des pochoirs. Au fond, le fait de taguer est avant tout une question de reconnaissance. La moitié de la ville peut t'appartenir si tu griffonnes ton nom dessus.>>.

BanksyBrooklyn3

Il a ensuite migré vers Londres et essaimer ses images dans le monde entier. Certaines de ses œuvres ont des localisation extravagante, comme le garage del’ambassade de la Suisse à Londres (voir ci-dessous).

banksysuissesriimg20080318_8870907_8

Il combine souvent les techniques du graffiti et du pochoir pour faire passer ses messages. Ses sujets privilégiés sont l’environnement, la consommation, la sexualité, les médias, la violence, les libertés individuelles … Il ne craint pas une certaine trivialité dans ses images pour mieux dynamiter le conventionnel.

bansky508288657_87e1ecee42

Il peut aussi évoquer malicieusement la vie quotidienne comme dans ce pochoir où l’on voit  un homme tout nu suspendu au rebord de la fenêtre de sa maîtresse alors que le mari de cette dernière scrute l’horizon pour trouver le coupable. Cette polissonnerie a failli être supprimée par la municipalité de Bristol mais le conseil municipal a voté à l’unanimité pour garder la peinture sur le mur...

Image_16

bansky2

bansky

Parfois il n’a recours qu’aux seuls graffitis inscrivant sur des monuments célèbres, << Ceci ne vaut pas la peine d'être photographié >>.

flower01

Banksy joue beaucoup de la surprise que provoque par exemple la contradiction entre un symbole comme le horse guard et l’action qu’il commet, dans l’image, pisser contre un mur! Il passe souvent du clin d’oeil à l’ironie.
Certains des pochoirs sont accompagnés de messages écrits ou de slogans.

bansky1675208490_ab7b135365

Il lui arrive d’utiliser des animaux pour faire passer ses idées. Le rat est un de ses personnages préférés. Banksy est un peu le La Fontaine du pochoir.

bansky51BYGN7VNHL

Son style est très réaliste, même naturaliste. L’efficacité de ses pochoirs tient à la juxtaposition de figures ou des symboles qui semblent contradictoires. L’effet nait de cette opposition, de ces incongruités.
Il lui arrive également de revisiter des tableaux classiques pour en détourner le sens. Il fait subir ce traitement aux Nymphéas de Monet, en leur ajoutant un objets emblématiques d’aujourd’hui quelques caddies qu’il échoue au beau milieu des nénuphars.

banksy430246273_small

Il sait dans ses images mêler politique, humour et poésie. Ses oeuvres évoquent celles des français Ernest Pignon-Ernest ou de Blek le rat, sa pratique étant beaucoup plus proche du second que du premier, ou même celles que l’on voyait fleurir sur les murs de Paris en 1968.

banksy5

Avec autant de courage que de sens de la publicité Bansky n’a pas hésité par exemple à aller dans la bande de Gaza, pour aller apposer ses pochoirs sur le mur qui sépare Israël de la Palestine. Ces derniers représente des fenêtres grandes ouvertes sur le ciel ou des passages vers un ailleurs (voir les 2 photos ci-dessous).

banskyisraelalbum_pic

bansky3456

bansky508076239_403cd66d5a

banksy7.

En septembre 2006, à Disneyland en Californie,  il a placé une figurine humaine gonflable de taille réelle  représentant un prisonnier du camp de Guantanamo!
Il n’a pas peur non plus d’attaquer les grands de ce monde d’une manière très politiquement incorrect.

Image_15

Les pochoirs ne sont pas sa seule activité et la rue son seul terrain d’action. Adepte des coups il est également connu pour avoir accroché ses propres oeuvres sur les cimaises du Metropolitan Museum de New York. Il s'est aussi invité à la Tate Gallery en octobre 2003, où il a réussi à accrocher une de ses oeuvres aux murs, en plein jour et à l'insu des gardiens. Depuis comme avant lui d’autres grands ornementeurs de murs tel Basquiat et Keith Haring il a exposé, presque traditionnellement, dans des galeries sans pour autant abandonner la rue.

bansky4589

Il demande parfois aux spectateurs de ses œuvres en galerie d’être partie intégrante de la performance,  comme à Notting Hill en 2005 où il décide que le visiteur devra partager l'espace avec une centaine de rats, batifolant au sol, pour pouvoir admirer ses reprises de tableaux anciens comme cette "Marilyn Monroe" de Warhol est adapté avec Kate Moss en vedette.
Enfin un créateur qui réhabilite le gentil rat, il faut aussi militer pour le retour en grâce du corbeau...
Certain critique reproche son sens de la publicité à l’artiste comme Jonathan Jones, du Guardian, << Il y a de l'esprit dans les travaux de Banksy, une certaine intelligence et une énorme dose de 'hype' (battage médiatique) >>.
Ses détournements peuvent devenir “duchampien” lorsque Banksy inscrit ou grave sa signature sur les socles des statues, se les appropriant en quelque sorte.

banksy248104045_small

bansky248109230_small

Toujours à la recherche de nouveaux supports il utilise parfois... des animaux de ferme.

bansky248454026_small

banksy248128953_small

Il réalise aussi des tableaux dont certains me rappellent ceux d’Erro quand ils ne sont pas des plagiats ironiques d’autres artistes comme celui de Wharol, représentant une boîte de soupe que le 13 mars 2005 il a accroché au MOMA de New York (Museum of Modern Art). Il y est resté pendant trois jours avant qu'on s'aperçoive de la supercherie.

banksy145912

Il existe aussi une superbe sculpture de son cher rat.

765911715_small

Le 14 septembre 2007 à Los Angeles, le tout Hollywood, Brad Pitt en tête, se pressait pour voir les œuvres de ce street artist. Il y avait même un éléphant vivant recouvert de peinture !
Il a notamment aussi travaillé sur le film “Les Fils de l'homme”, a réalisé la pochette du disque de Blur, “Think Tank” et de leur single “out of time”.

Banksy00008WVLB Banksy00008Z5GU.

Il travaille aussi sur des installations. L’un des ressorts de ses installations est le détournement d’objets iconiques d’un pays comme les célèbres cabines téléphoniques britanniques qu’il maltraite.

mob108_1173419960

Un peu comme son compatriote Baxter il manie aussi merveilleusement le non sens peignant un éléphant au couleur du papier peint d’un salon dans lequel le pachyderme fait office d’animal de compagnie...

bansky620005149_small

banskyrat12316Mais rassurons nous c’est un véritable ami des animaux comme le prouve ces téméraires interventions, au zoo de Londres, il est rentré dans l’enclos à pingouin pour y écrire en lettre de 2 mètres de haut “Nous sommes fatigués des poissons” au zoo de Bristol, il a écrit dans l’espace dévolu à l’ éléphant “Je veux sortir. Cet endroit est trop froid. Le garde pue. Je m’ennuie, m’ennuie, m’ennuie “. En 2004, il a placé un rat empaillé appelé “Banksus Militus Ratus” dans une salle du Musée d’histoire naturelle de Londres. Le rat portait un sac à dos et un microphone dans une de ses mains et un petit pot de peinture était déposé au bord d’un de ses pieds. Sur le mur, on pouvait lire “Notre heure viendra“.
Son anticapitalisme est farouche mais beaucoup plus amusant que celui de José Beauvais. En 2004, il a imprimé une grande quantité de faux billets de 10 pounds représentant Diana au lieu de la reine d’Angleterre, et “Bank of England” a été changé par “Banksy of England”. La plupart de ces billets ont été jetés dans la rue lors du carnaval à Notting Hill.
Certaines grande marque lui on déjà demandé de participer à des campagnes de publicité mais il a toujours refusé. Son hostilité envers elles ne s’est jamais démentie. Il faut dire qu’il est devenu paradoxalement lui même une marque!

bansky1285320018_small

La preuve en est cette croquignolesque anecdote, des agents de nettoyage de la société des transports de Londres ont effacé par inadvertance un graffiti de l'artiste d'une valeur de 300'000 livres soit environ 400'000 euros. L'oeuvre représentait deux personnages du film "Pulp Fiction" de Quentin Tarantino. John Travolta et Samuel L. Jackson y étaient représentés, tenant des bananes en guise d'armes. Le graffiti était situé près de la station d'Old Street dans l’est de Londres.

bansky2063673050_def6067683

Image_1665Ma grande surprise devant une œuvre aussi remarquable est sa relative confidentialité, hors du monde anglo-saxon. Il est l'artiste de rue le plus célèbre de Grande-Bretagne. A ma connaissance on n’a pas encore vu des œuvres de Banksy dans les grandes manifestations internationales d’art. Les collectionneur et les spéculateurs ne se sont pas encore trop intéressés à son travail mais cela commence. Alors à vos pioches, chalumeau et autres scies pour récupérer les images de l’artiste (sa signature, quand elle existe, est faite de gros caractères tracés de façon énergique est facilement reconnaissable), prévoyez tout de même quelque lumbagos et plaies, divers horions et des séjours inconfortables dans les postes de police, sans oublier un petit pécule pour votre avocat (en droit international, c’est indispensable) mais votre salon et vos héritiers vous en seront reconnaissants... Voici une adresse utile pour le safari Banksy (Ce n’est bien sur pas à prendre au premier degré ne pouvant plus moi même payer mon avocat!). Plus tranquillement pour vous offrir ou m’offrir un Banksy c’estici .

bansky2956789

Mais peut être est il trop tard car la récupération dans tous les sens du terme bat déjà son plein. Ainsi Un promoteur immobilier  de Bristol, dans le Sud-Ouest de l'Angleterre, a même décidé que, bien loin de dévaluer le nouvel ensemble qu'il projette, un graffiti de Banksy pourrait au contraire accroître son attrait. "The Mild Mild West", qui représente un nounours blanc lançant un cocktail Molotov vers des policiers, devrait donc trôner, protégé par un panneau de verre, au centre d'un futur complexe de bureaux et boutiques... La maison graffée par Banksy avait été mise en vente en début d'année, à la condition expresse que la fresque soit conservée par les acheteurs.

banksynounours20070607banksymild

A Los Angeles, en 2006, Angelina Jolie a déboursé 300 000 euros pour trois de ses peintures. En février 2007 Sotheby's a adjugé une toile de Banksy pour la somme record de 250 000 dollars ! Une  de ses œuvres intitulée "Riot green" a été achetée il y a huit ans par un étudiant pour la somme de trois cent livres. Elle est mise en vente à la galerie Andipa pour cent cinquante-mille livres. Banksy, le nouvel Andy Warhol?
Cette cote élevée est difficilement compatible avec les valeurs anticapitalistes que l'artiste affiche, un grand écart qu'il a lui-même reconnu devant une journaliste du New Yorker, Lauren Collin, en mai 2007: <>.
Mais attention il existe  aujourd'hui, de faux Banksy, on en trouve “au marché noir”. Il y a même des kits pochoirs pour faire ses propres Banksy!

bansky1

Banksy a publié un Très beau livre présentant essentiellement ses pochoirs, “Wall And Piece”  aux éditions Random House. Nous révélant par cette occasion son prénom, Robin.
Presque tout banksy ici  et   6076 photos de l’oeuvre de Banksy!
Pour retrouver Bansky sur le blog
Pour retrouver le street art sur le blog cliquez sur les titres des billets sur les lignes ci-dessous

bansky1316328030

bansky29781

Publié dans peinture

Commenter cet article