Asakusa, Tokyo, Japon

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

DSC01429.JPG

 

Le quartier d'Asakusa est surtout grâce au temple Senso-ji et à sa porte Kaminarimon littéralement, la porte du tonnerre. Ce temple, qui serait le plus ancien de Tokyo, en ce qui concerne l'ancienneté au Japon il faut toujours utiliser le conditionnel, tant les temples ont été détruits et reconstruits, possède une gigantesque porte au centre de laquelle pend une non moins gigantesque lanterne. Sous cette dernière gaijins et nippons se font photographier à la queue leu leu. La lanterne est gardée de part et d'autre par deux cerbères, le dieu du vent et celui de la foudre.  

 

DSC01430.jpg

 

Le temple est dédié à la déesse Kanon. Près de ce haut lieu touristique de jolis tireurs de pousse-pousse font l'article pour appâter le client. Ils sont chaussés de la traditionnelle et populaire jikatabi, des chaussures où le pouce est séparé des autres doigts de pieds et qui donnent un peu l'impression que l'on est pieds nus lorsqu'on les porte. Les jikatabi sont avant tout des chaussures pour les ouvriers.  

 

DSC01431.JPG

 

DSC01432.jpg

 

 

Une fois passer la porte Kaminarimon, pour arriver au temple Senso-ji, on chemine dans une rue piétonne bordée des deux cotés par une multitude d'échoppes qui proposent nourriture et souvenirs de toutes sortes, masques, tissus (les fameux furoshiki ces pièces d'étoffes qui servent à envelopper tout et n'importe quoi, cadeaux, déjeuners, bouteilles...), jouets, vaisselle, estampes...       

 

DSC01434.jpg

 

DSC01435.JPG

 

DSC01436.JPG

 

DSC01438.jpg

 

DSC01440.jpg

 

DSC01441.jpg

 

DSC01442.JPG

 

DSC01443.JPG

 

DSC01445.JPG

 

DSC01446.jpg

 

DSC01447.jpg

 

DSC01448.JPG

 

DSC01449.jpg

 

DSC01450.jpg

 

Du temple, on voit la Sky tree, la plus haute tour de Tokyo qui n'est pas encore tout à fait terminée à l'automne 2011.

 

DSC01451.JPG

 

DSC01452.JPG

 

 

DSC01455.JPG

 

DSC01456.JPG

 

DSC01457.JPG

 

DSC01458.JPG

 

DSC01459.jpg

 

Typiquement japonais les petites pancartes nous informant d'une manière humoristique d'un éventuel désagrement.

 

DSC01460.JPG

 

DSC01463.JPG

 

DSC01464.jpg

 

DSC01465.jpg

 

DSC01466.jpg

 

DSC01467.jpg

 

DSC01469.JPG

Tokyo, Japon, octobre 2011

 

Pour retrouver Tokyo sur le blog: Tokyo, la nuit   Asakusa, Tokyo, Japon   sanctuaire de Yasukuni-jinja,  Le jardin national Shinjuku-Gyoen, Tokyo, Japon,  mon florilège du musée d'art moderne de Tokyo, Japon,  un soir à Shibuya, Tokyo, Japon,  Le bureau de Goebbels à Okaihabara, Tokyo, Japon,  Un joli photographe sur Ginza, Tokyo, Japon,  Contrastes japonais du parc Hama Rikyu à Tokyo,  la jeunesse tokyoite fait les magasins...,  Mandarake à Tokyo,  Takeshita dori, la rue la plus animée de Tokyo,  Tokyo, Shibuya,  street art et garçons à Tokyo,  hommage à Rotella ? à ... TokyoAsakusa, Tokyo, Japon

 

 

Commenter cet article