Asahizakura

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Appel pressant à mes visiteurs japanophiles et surtout japanologues, connaissez vous Asahizakura dont je ne connais pas l'auteur et paru à Tokyo en 1895, j'ai croisé son évocation en lisant "L'or des dioscures", le tome VII du journal de Claude Michel Cluny dont je dois la découverte à Bruno, fidèle commentateur de ce blog, qu'il soit remercié jusqu'à la fin de ses temps pour m'avoir fait faire une aussi précieuse découverte. 

Cet Asahizakura (Les cerisiers du soleil levant) raconte comment le Japon s'empare de l'empire britannique, la flotte du Mikado jetant l'ancre dans la Tamise (ce qui est amusant c'est qu'à cette époque la flotte japonaise était construite dans les arsenaux anglais. Ces bateaux infligeront une défaite cuisante à la marine russe, défaite dans le tsarisme ne se remettra pas...). Or donc si un visiteur a lu cette uchronie qu'il ait la bonté de m'en écrire un peu plus. Je ne peux imaginer que ce roman soit traduit en français ou en anglais; si c'était le cas, communiquez moi les cordonnées du courageux éditeur. Sinon traducteur du japonais en français vous savez ce qui vous reste à faire... L'éditeur de la future traduction a déjà, un acheteur sûr en ma personne, ce qui est un bon début...

Publié dans livre

Commenter cet article

Alcib 21/08/2013 20:28

Je crois qu'il existe dans une bibliothèque australienne un exemplaire de ce titre. L'auteur en serait Gensai Murai (1864-1927). Certains de ses livres sont chez Amazon, mais je ne vois pas ce
titre, « Asahizakura ». Gensai Murai aurait aussi inspiré Mark Twain : http://www.escholarship.org/uc/item/5zs4253w

Sauf Mark Twain, je ne connais rien de tout cela : renseignements trouvés sur Internet.

lesdiagonalesdutemps 21/08/2013 21:59



merci pour ces renseignements