Aron Wiesenfeld

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.20.34.jpg

 

 

Aron Wiesenfeld est un peintre que je qualifierais de Balthus linchien. Ses tableaux, souvent de petits formats, peint à l'huile, l'artiste utilise aussi le fusain, sont peuplés principalement de nymphettes (parfois des garçonnets presque jamais d'adultes) tantôt inquiétantes, tantôt à l'orée de situations parfois énigmatiques que l'on pressent critiques. Le spectateur ne sait pas si ce qu'il regarde est la transposition d'un rêve ou de la réalité. Même si quelques détail peuvent indiquer que nous sommes dans la réalité, fils électriques, automobiles..., la plupart des scènes sont intemporelles Les "héroines des tableaux de Wiesenfeld paraissent à la fois fragiles et déterminées. Les éclairages de ses toiles ainsi que le malaise qui s'en dégage évoquent l'atmosphère des photos de Crewdson. On pourrait dire que quelques tableaux sont atmosphérique. On y sent le vent de tempêtes romantiques qui font penser à celles de Caspar David Friedrich.


 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.07.46.jpg


 

Aron Wiesenfeld est né en 1972 à Washington D.C. mais a passé son enfance et sa jeunesse en Californie. Sa grand-mère était peintre et l'a encouragé dès sa petite enfance à dessiner. Dans son adolescence il a été surtout influencé par la bande-dessinée. Il admirait particulièrement Frank Frazetta et Frank Miller. Il était fasciné par le pouvoir de raconter une histoire en une seule image. Il a fait des études d'art à la Cooper Union School of Art à New-York.

 

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.08.21.jpg

 

Il a commencé par être un auteur de bande dessinée dès le début des années 90 durant lesquelles il travaille sur Wolverine et Deathblow. Mais insatisfait par les contraintes du métier, mauvais rendu des couleurs par l'imprimerie, modifications de ses dialogues et de ses dessins par les rédacteurs en chef des revues qui publiaient son travail, il abandonne à l'aube du troisième millénaire la bande dessinée pour se consacrer à la peinture. Comme beaucoup de peintres américain Wiesenfeld reconnait avoir été influencé par Hooper dont les toile ont une étrangeté plus discrète que celle de son admirateur. En 2007 il a fait sa première exposition personnelle à la galerie Timmons de San Diego.

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.08.47.jpg

On peut voir de nombreuses autres oeuvre à l'adresse suivante: http://www.flickr.com/photos/48947217@N00/

 

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.09.11.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.09.45.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.10.08.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.11.11.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.15.18.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.14.38-copie-2.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.15.33.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.15.53.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.16.13.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.16.31.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.16.52.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.17.12.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-18.17.26.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-19.06.55.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-19.07.22.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-02-04-a-19.10.57.jpg

 

Tunnel.jpg

 

William.jpg

 


photo

Publié dans peinture

Commenter cet article