Areko

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.54.46.jpg

.

 

Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.51.55.jpg
art30.jpg

 

 

Areko

 

 

 

 


Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.48.53-copie-1.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.49.25.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.50.58.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.51.25.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.52.39.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.53.07.jpg
Capture d’écran 2014-02-22 à 18.53.37
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.55.50.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.56.24.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.57.22.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.57.45.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.59.34.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-18.59.45.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-19.00.07.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-19.00.17.jpg
Capture-d-ecran-2014-02-22-a-19.00.29.jpg
Pour voir plus de dessins de ce jeune artiste méxicain allez à l'adresse ci-dessous
http://gay-sketches.blogspot.fr/2012/05/areko-martianez-sketches-3.html

Publié dans peinture

Commenter cet article

luis 02/04/2015 02:25

evidentemente estos no son dibujos sino fotografías pasadas por algún programa de edición que produce una textura muy similar al dibujo. varias de esas imágenes están tomadas de páginas porno o de blogs de difusión de fotografía homoerótica juvenil. incluso hay rostro perfectamente reconocibles de actores y porno star gay que cualquiera recorriendo un poco puede encontrar. Areko Martínez es un fraude.

xristophe 11/03/2014 14:33

Certes mais le ravage de l'hommage que vous lui rendiez le 23 février ? Le réparerez-vous ? (Techniquement j'y comprends rien - ces histoires de copié-collé qui disparaissent automatiquement)(Moi
je ne me souviens du coup même plus de sa peinture, sinon que l'obsession sexuelle y était pas mal "sublimée" ?)

xristophe 11/03/2014 01:45

Eh bien je suis allé revoir Cyril Georget du 21/2/13, appâté par les compliments (toujours trop généreux) d'Ismau sur un message pondu par moi en ce grand jour (je m'abreuve de ses compliments
comme une éponge ratatinée et revenue de tout le ferait avec l'eau pure et lustrale d'un torrent de montagne) et survolté de lire en plus un avis de ce peintre que j'admire sur ma pensée sur lui...
j'ai tout lu, apprécié que ce pauvre Georget m'approuve - mais je dis "ce pauvre Georget" car, en effet, quelle hécatombe ! Il ne reste que deux ou au mieux trois peintures de cette exposition dont
les "salles" dévastées, qui n'empestent plus que le Ripolin soulignent tragiquement par leur odeur de vide un sinistre mystère que je ne comprends pas : B.A, vous en parlez, vous, cependant,
semblez comprendre, et demandez qu'on vous signale les crimes : allez voir au 21 février de 2013, et faites encore, de grâce (car de toutes façons, vous n'arrêtez pas) un miracle !!!

lesdiagonalesdutemps 11/03/2014 07:29



Le défaut de Georget c'est d'abord de trop peindre (il n'est pas le seul voir l'exemple de Buffet) ensuite d'être un obsédé sexuel (il n'est pas le seul non plus mais à ce stade c'est tout de
même rare) mais il y a beaucoup d'énergie dans sa peinture et s'il parvient à trouver un équilibre psychique je pense que cela peut devenir un peintre très intéressant.



Ismau 10/03/2014 22:29

Pour mieux répondre à Xristophe, je suis me suis crue obligée (!) d'aller voir d'autres images d'Areko Martinez sur l'adresse jointe : c'est en effet beaucoup moins soft ! étonnant, c'est un blog
russe ( je pense avec plaisir que M. Poutine serait heureux de voir tous ces jolis dessins ) On y trouve, ce que souhaitait Xristophe, quelques clichés authentiques qui ont servi de modèle, mais
évidemment on n'est pas plus avancé ... je suis tout à fait d'accord -cette fois- le dessin n'apporte vraiment pas grand chose ; ce sont au mieux -pour certains- des images plaisantes, mais pas
plus .
Bien sûr ce n'est ni le sujet ( qui serait laid parce que pornographique ) ni le fait de copier ( qui serait défendu ) qui pose problème . Mais le manque d'interrogation, aussi bien sur le réel,
que surtout ici sur l'image et sur une pratique personnelle sensible ; faute de quoi il ne peut y avoir de prétention artistique .
Mais en même temps, il me semble que la neutralité de ces copies leur évite le pire : représentations naïves faussement inventives, ou esbroufe des effets faciles. Quant à la technique, elle n'a
rien d'extraordinaire, mais elle n'est pas si mauvaise non plus . On comprend donc très bien qu'on puisse apprécier ces images uniquement pour leur contenu érotique, avec pour certains l'agrément
-ou l'excuse- d'une mise à distance de la trivialité réaliste grâce au noir et blanc et au travail de dessin, paradoxalement si sage et convenu .
Pour moi, le travail de peinture de Cyril Georget, que vous aviez présenté le 21 février 2013, me semblait beaucoup plus intéressant, et finalement d'une tout autre nature : elle, vraiment
artistique . Je les compare, puisqu'il utilise lui aussi la copie d'images pornographiques . Mais lui, a une démarche artistique. D'ailleurs, son propre commentaire (en réponse à celui de Xristophe
qui m'avait paru si juste et si bien exprimé ) avait confirmé et mis en lumière ce travail de recherche .
En y revenant, et en relisant ces commentaires, j'ai évidemment regretté la disparition du blog des oeuvres en question ...

lesdiagonalesdutemps 10/03/2014 22:56



Vous avez raison le travail de Cyril Georget n'a rien à voir avec cela même si ce sont ses toiles où il ne reproduit pas une image pornographique qui m'intéressent car dans ce type de tableau il
y a des compositions parfois foisonnantes au service d'un message. Le problème avec ce peintre est que ces innombrables sites disparaissent les un après les autres si bien que lorsque j'ai fait
du copier coller avec ses images, elle disparaissent également de mon blog. Je vais refaire un billet sur cyril Georget en supprimant les anciens. Si vous tombez sur des billets où les images ont
disparu signalez les moi s'il vous plait, merci d'avance.



xristophe 06/03/2014 00:45

Nous voilà à peu près d'accord sur l'insanité de ces crayonnages naïfs, esthétiquement nuls. Parlant d'"audace", à propos de l'assistance numérique (je préfère éviter l'arrogante étiquette "art
numérique"), je n'évoquais nullement "l'audace" sexuelle de quelques fantasmes nouveaux, mais l'audace esthétique. Après, pour le "contenu" comme je dis toujours (évoquant sobrement le "couple" du
signifiant et du signifié - cela ne se fait pas en général pour la peinture), qu'il soit animalier, pornographique, paysagiste, "sacré" ou même "abstrait" (mais l'abstraction existe-t-elle hors des
mathématiques) c'est une tout autre affaire... Celle-ci, dont nous causons (= la platitude d'une copie "dessinée" fadement de photo) (et vous parlez gentiment de la "technique" des auteurs) cela me
ramène soudain à notre dialogue à trois au sujet de l'usage des calques... J'avais tort de penser que cette dernière méthode, manœuvrée par Cocteau ou d'autres, ne pouvait pas donner de probants
résultats. Ici aussi, peut-être, avec ce "plagiat" de photos, comme vous le dites je crois, un talent un peu libre au bout du crayon pourrait faire merveille, qui sait ? J'aimerais bien savoir ce
qu'en pense Ismau ?...

lesdiagonalesdutemps 06/03/2014 07:28



Je suis entièrement d'accord avec vous. Pour l'instant au sujet de l'"art numérique" qui me semble pourrait être aussi intéressant pour les images fixes que pour les images qui bougent, il y a
des merveilles dans ce domaine dans le cinéma, malheureusement ce que j'ai vu jusqu'à maintenant ne m'a pas vraiment convaincu. Ce que j'ai vu de mieux est une image préparatoire pour le film
avec le gentil rat de pixar, allez voir cette exposition c'est très intéressant, on peut comparer toutes les techniques du crayonné, fusain aquarelle, huile et ce fameux art numérique au service
des films d'animation de Pixar.


A propos des artistes, sujets de certains de mes billets, j'ai pris comme contrainte de ne traiter dans la rubrique peinture, presque que ceux qui traitent du plus ou moins nu masculin plus par
gout du sujet souvent que du peintre (c'est différent pour la rubrique illustration). Il faut bien se limiter même si je fais des entorses à cette contrainte. En un quelques mots je n'admire pas
tous les artistes que "j'expose". Pour arriver au cas d'Areko, qui est un jeune mexicain, ce qui m'a inciter à le présenter c'est qu'il a été victime plusieurs fois de la censure de ses
hébergeurs et je crois qu'il n'y a plus que sur les diagonales que l'on peut voir ses dessins qui ne sont pas tous publiable sur le site. J'en ai fait un choix soft (d'où ma remarque sur
l'utilisation de photos pornographiques qui n'était peut être pas claire). 



xristophe 05/03/2014 19:02

On demanderait bien, n'était souvent (pas toujours) la banalité, à voir les clichés authentiques, modèles de ces copies pâlement dessinées... Il me semble que le gain "d'art", venu du crayon, est
plus imaginaire et naïvement fantasmé (culte de "l'art", "garanti fait" - comme l'indiquent aujourd'hui certains commerces - "fait main" !) que réel. Il me semble cela, très nettement. Retoucher
avec tact (mais tout est là, c'est rien, et tout) par "photoshop" (le tact peut très bien aller avec l'audace)peut donner de bien meilleurs résultats - que ces enfantins crayonnages...

lesdiagonalesdutemps 05/03/2014 23:09



Je déplore une certaine tendance de beaucoup de dessinateurs d'aujourd'hui qui possèdent pourtant une technique certaine, de ne faire qu'une sorte de plagiat de photographie et de ne plus
travailler sur le modèle vivant. Je ne vois pas bien l'intérêt qu'il y a à transformer des photos pornos en dessin ou peinture. Je suis assez réservé également sur ce que l'on appelle l'art
numérique, j'en ai publié dans quelques billet. Certes cela permet d'illustrer quelques fantasmes. Il y avait quelques exemple étonnant dans l'expo pixar mais pour tout autres images.