abstractions géométriques

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Rouge, noir et blanc (1977)

 

L'abstraction géométrique, ou abstraction froide, comme disait mon vieil ami Edourd Mac Avoy, est la seule peinture qui m'appaise vraiment en voic une peite sélection glanée au fil de la toile...


 

 

 

Trellis (1962)




 Daniel Buren
travail in situ, Staatliche Kunsthalle Baden-Baden, 2011
John McLaughlin
#6 (1959)
Knut Navrot
limites 19 occ.1 (2001)

 

Sin fin Nº1

 

Theo van Doesburg
Anti-Compositie XIII (1925-26)

 

Jakob le projet de loi
N ° 27 (1968)


 



Kasimir Malevich 
Autoportrait à Deux dimensions (1913)
 

Richard Paul Lohse

Les éléments de série concentrée dans des groupes rythmiques

1949/1956/

 


 



Peter Halley 
Toujours (2009)

Josef Albers 
Hommage au carré (1964) 

 

 

Tulio de Sagastizábal 
Southern Cross n ° 12 (2008) 


Aurélie Nemours 
Retour


Andres Sobrino

Tapes (2003)

François Morellet

3 Doubles trames (1975)

Piet Mondrian
 


Jakob  
Composition n ° 2 (1966)

  

 

 

Youri Jeltov 

Folk III (2006)



JMDothas -
P1 (2007) 



JM Dothas (2007)


Bridget Riley 
Chicago Seven (1971) 

Publié dans peinture

Commenter cet article