léger dépassement blanc

Publié le par lesdiagonalesdutemps

PICT0001.JPG

 

PICT0002.JPG

 

Commenter cet article

xristophe 07/09/2016 01:47

"...Et ce régal comblait nos jeunes yeux de fous" : Verlaine (vers l'aine ?) et Debussy. (Il ne s'agit encore que de chevilles de femmes...) Jeune encore mais moins que ce sale gamin, qui non content de s'exciter en s'exhibant fait virilement son hypocrite en nous faisant la gueule - existait une série de tout petits bouquins intitulée "éloge" : éloge de la fourchette, éloge de l'escargot, éloge de la pelle à gâteau, du trou, du triangle-rectangle, de la basse continue chez Bach... Je rêvassais de faire un jour l'incontournable "éloge de la culotte courte" et du short - (avec ou non un slip dessous et en évinçant les sportifs professionnels). Depuis j'en ai éparpillé maint fragment plus ou moins torché ici ou là. Le tact dans l'audace d'un texte ou de plusieurs émanés de plusieurs auteurs (je pense à un célèbre de Tournier, Pétrone en a fait deux ou trois) sur ce sujet si frais, si riche, après tout bien peu scandaleux, conjugué avec de jolies photos archétypiques comme celle-ci de BA, mais innombrables... Un pari, un challenge, un must, un best seller ? Une fortune, aux enchères ?

lesdiagonalesdutemps 07/09/2016 07:11

Tout d'abord quelle bonne idée de commenter des billets ancien. Je ne connais pas les petits livres que vous citez. On croirait des titres de Ponge. J'aime beaucoup l'idée de l'éloge du triangle rectangle ainsi que celui de l'escargot qui proliférait avant les chaleurs dans mon petit jardin. Leur raréfaction a peut être à voir avec la présence du hérisson.
Ne manquez pas de nous abreuvez de vos fragments du discours amoureux sur la culotte courte, mais il me semble que certains ce sont déjà glissés dans vos commentaires.

Bélisaire 17/12/2015 16:47

C'était encore, pour quelque temps, l'heureuse époque des shorts courts qui à la moindre position assise laissaient souvent entrevoir sans effort le slip de son propriétaire, et même parfois un peu au-delà, selon l'inflexion, l'écartement des jambes ou la coupe plus ou moins échancrée du slip. Aujourd'hui les shorts sont devenus boxers et se sont nettement allongés. Finie donc l'excitation du passant-voyeur ou du photographe chasseur d'intimité.....