Musée d'art de la préfecture de Shimane

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Kano Elun

Kano Elun

Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane

Dans son bâtiment futuriste et lumineux, le musée de la préfecture de Shimane présente des collections d'art japonaises et occidentales. Il a été inauguré en 1999, il a été construit de 1996 à 1998 sous la conduite de l'architecte Kiyonori Kikutake. Le soir l'endroit et ses alentours sont idéals pour contempler le couché de soleil sur le lac Shinji.

Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Courbet

Courbet

Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
le Victor Hugo de Rodin

le Victor Hugo de Rodin

Maillol

Maillol

Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane

L'oeuvre du musée que je préfère est celle de l’artiste Satoshi YABUUCHI (籔内佐斗司). Appelée « Shinji-ko Rabbits » (宍道湖うさぎ, Shinjiko Usagi), il s’agit de 12 lapins en bronze placés à la queue-leu-leu et donnant l’illusion d’un seul et unique lapin sautillant vers le lac. Satoshi YABUUCHI, qui a créé ces lapins, est un artiste assez connu au Japon. Comme vous pouvez le constater sur ce site, ses bronzes se vendent assez chers. Il est notamment célèbre pour avoir créer la mascotte de la ville de Nara, Sento-kun, qui est l’une des plus médiatiques parmi la constellation des « Yuru-kyara » (ゆるキャラ), c’est-à-dire des mascottes dont sont si friands les Japonais.

Le lapin est associé à diverses légendes japonaises, la plus connue étant celle voulant que la lune soit habitée par des lapins. le lapin est aussi le messager des dieux et possède des dons de prédiction.

Musée d'art de la préfecture de Shimane
Les douze lapins de bronze (enfin certains) du lac Shinji, en face du musée.

Les douze lapins de bronze (enfin certains) du lac Shinji, en face du musée.

Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane
Musée d'art de la préfecture de Shimane

Commenter cet article

ismau 25/04/2017 17:09

Je ne connaissais que les lapins colorés d’un certain Ottmar Hörl, installés eux aussi in situ ( je les avais vu à Metz ) https://travelwithintent.com/2015/03/26/pink-rabbit-young-hare-vienna/ Mais ceux de Satoshi Yabuuchi sont plus photogéniques, surtout devant pareil paysage . Pour le musée, c’est étonnant - quand on n'a pas l'habitude - de trouver mêlées des œuvres si différentes, japonaises, et occidentales de grands noms .

lesdiagonalesdutemps 25/04/2017 17:44

C'est un musée relativement modeste, celui d'une préfecture, l'équivalent en gros d'un de nos départements. Les japonais se définissent volontiers par l'appartenance à une préfecture. J'ai constaté ce mélange dans d'autres musée au Japon y compris dans les musées privés qui sont la majorité dans ce pays et qui sont généralement plus riches que les musées publics.
J'ai, lors d'une FIAC, photographié un des lapins de Horl, il s'était égaré du coté du Petit Palais, il doit se trouver sur le blog; mais où????

Bruno 22/04/2017 21:59

Mince d'hippo !
Merci pour vos billets