Une curieuse vitrine par Bruno

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Une curieuse vitrine par Bruno
rue Monge, Paris, mars 2017

rue Monge, Paris, mars 2017

Publié dans photographe, street art

Commenter cet article

ismau 08/03/2017 18:23

Ces charmantes "mises en scène" un tantinet macabres et ambiguës, m’ont rappelées un curieux petit musée anglais que j’aimais beaucoup dans mon enfance . Je l’avais visité plusieurs fois avec ma grand-mère, dans le Sussex à Bramber : le musée Walter Potter http://www.taxidermy4cash.com/potter.html

lesdiagonalesdutemps 08/03/2017 22:19

Je ne connaissais pas ce musée et je dois dire que je ne prévois pas de m'y rendre. Je trouve cela très morbide. Dans le même genre vous avez les catacombes de Palerme (vues en 1987) avec ses moines momifiés accrochés aux murs au Mexique j'ai également visité un lieu (souterrain), je ne vois pas comment le nommer où la terre momifie les défunt quelque temps après leur enterrement on les sort de leur cercueil et on les met en vitrine. Je me souviens d'un grand père lisant son journal dans son fauteuil préféré. J'ai vu cela en 1979 et ne me souvient pas du nom de cette riante cité et je ne sais pas si on peut encore visiter ce lieu charmant, idem pour Palerme. Cher nécrophiles qui me lisez cela doit être vos lieux de villégiatures estivales préférés ayez donc la bonté de rafraichir ma mémoire.

Bruno 08/03/2017 16:05

Merci pour cette publication.
Il y a ( avait ?) une boutique similaire proche des Halles, montrant des "nuisibles" piégés dans le quartier, mais sans les curieuses petites "mises en scène" de la vitrine de la rue Monge.
Merci pour vos billets.

lesdiagonalesdutemps 08/03/2017 17:10

En effet cette boutique des halles était toujours du moins il y a quelques semaines je visite ce coin de temps en temps car s'y trouve une boutique de vendant des miniatures d'automobiles.