street art dans le XIX ème

Publié le par lesdiagonalesdutemps

street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
street art dans le XIX ème
Paris, mars 2017

Paris, mars 2017

Commenter cet article

xristophe 19/03/2017 15:15

Oui, comme dit Ismau, "très agréable promenade dans le XIXème" - mais il faudrait quand même penser de temps en temps à nettoyer les murs. (Fatigué de me répéter dans le désert, je ne m'exprime plus, moi aussi, qu'en style exténué...)

ismau 18/03/2017 15:49

Il m’est arrivé moi aussi quelques fois de ne pas voir affiché la rubrique "commentaires". Peut-être s’agit-il d’un chargement incomplet, ou d’un bug quelconque . En tous cas chaque fois, le problème a été résolu en fermant le blog et en le relançant, plusieurs fois si nécessaire, ou par un autre chemin .

lesdiagonalesdutemps 18/03/2017 16:21

Merci pour ces précisions. Il est donc parfois difficile d'avoir accès au blog.

Ariane 17/03/2017 22:31

Vous fâcherai-je si je vous dis que ne raffole pas ce "street art" qui pour moi n'en est pas un.

J'aimerais aussi vous dire que tout à fait par hasard, mais en est-ce un ? je me suis retrouvée chez vous en faisant une recherche sur Suzanne Weyher, l'épouse de Jean Schlumberger dont j'ignorais qu'elle était peintre.
C'est en lisant une biographie de La Petite Dame que je l'apprends. Et en lisant également le Gide de Lestringant j'ai eu envie d'aller chercher sur les Faux-Monnayeurs et je suis bien sûr arrivé chez vous sur les images du film de Benoit Jacquot, avec Melvil Poupaud un acteur que j'aime beaucoup depuis que je l'ai découvert dans Conte d'été, de Rohmer.

Je voudrais ajouter que je n'ai pu commenter sous ces billets, n'y voyant pas la rubrique "commentaires" dessous.

lesdiagonalesdutemps 18/03/2017 10:39

Si si le street art est un art (pas toujours certes).
Vous m'étonnez par ce que vous m'écrivez sur l'impossibilité de mettre des commentaires à la fin de certains billets mais avec la toile et l'hébergeur tout peut arriver!!! Merci de me le signaler, tout comme de me dire par quel chemin vous êtes arrivé au blog.
Je vous recommande particulièrement l'adaptation de Benoit Jacquot des "Faux monnayeurs". Le cinéaste n'avait pas été aussi bien inspiré depuis "Sade"; les mendiants (d'après René-Louis des Forêts, très beau livre aussi) est aussi un de ses beaux films. Je vous conseille de même le livre surprenant de Melvil Poupaud "Quel est mon nom" qui mérite bien le nom d'auto-fiction ce qui est rare. Enfant Melvil Poupaud est très bien aussi dans les films de Raul Ruiz...

ismau 17/03/2017 11:31

Une joyeuse richesse de couleurs et de formes, merci pour cette très agréable promenade dans le 19ème !