Kent Monkman

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 

Publié dans peinture

Commenter cet article

ismau 19/03/2017 18:52

La suite de l’explication je la trouve sur vos Diagonales au 20 janvier 2013, avec un billet complet très instructif, où j’apprends que ce jeune artiste est non seulement canadien, mais a des origines indiennes . Sa peinture très cultivée fait référence dans son style comme dans ses sujets, d’abord à la peinture américaine et à son histoire, mais aussi plus largement à l’histoire de l’art de tous les pays, et à la mythologie . Non sans une belle dose d’humour . Ainsi le 2ème tableau s’appelle-t-il " Ceci n’est pas une pipe " ! ( en 2013, Xristophe avait bien aimé cette idée de détournement ) . Il y a aussi par exemple le 8ème : " Trappers of Men " qui montre un Pollock, bouteille à la main évidemment, s’emparant du pauvre Mondrian ( ce qui est encore plus drôle c’est que celui-ci avait installé son chevalet, comme pour peindre le paysage )

lesdiagonalesdutemps 19/03/2017 18:58

Je me répète un peu. J'aurais du mettre le lien avec le billet plus ancien ou fondre les deux en un seul billet mais mon départ imminent est la cause de ce laisser aller.

xristophe 19/03/2017 14:30

Peut-on être à ce point addict aux Indiens et aux plumes ? J'aimerais l'avis d'Ismau...

lesdiagonalesdutemps 19/03/2017 15:11

C'est un canadien. C'est peut être un début d'explication.