une visite à Rétromobile 2017 (1)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)

Comme chaque année à Rétromobile des artistes exposent des oeuvres dont les sujets sont les moyens de locomotion et pas seulement les automobiles.

une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
Quelques bouchons de radiateur d'antan

Quelques bouchons de radiateur d'antan

une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)
une visite à Rétromobile 2017 (1)

Commenter cet article

ismau 15/02/2017 16:00

Pourtant quand on lit "Un barrage contre le Pacifique" on voit que ça tient très bien la route ... aussi bien question littérature, qu’automobile ! Ce roman paru en 50 reprend des souvenirs d’adolescence de Duras en Indochine, fin des années 20 début 30, qui sont alors pour elle des souvenirs assez récents . Ces trois automobiles qui étaient bien des modèles de ces années là , pourquoi ne s’y retrouveraient-elles pas ? Elles tiennent dans le roman une place importante, tout à fait crédible et émouvante . J’espère que le film de René Clément sorti en 58, et celui récent de Rithy Panh – toujours d’après ce roman de Duras- montrent précisément ces trois beaux modèles .

lesdiagonalesdutemps 15/02/2017 16:45

Je ne me souviens plus du tout des automobiles dans ces films que j'ai pourtant vus. A propos de Duras il me semble que dans le "camion", on ne voyait que l'intérieur du dit camion (mais c'est un très vieux souvenir). Automobile et cinéma: l'adaptation du livre Stephen King 22/11/63 est un régal

xristophe 14/02/2017 20:08

C'est que cette pauvre Duras, qu'on aurait bien mise elle aussi sur la table de dissection, était encore plus nulle en bagnoles qu'en littérature

ismau 13/02/2017 18:57

J’étais un peu dans l’ambiance avec un célèbre Duras, terminé justement hier, où se rencontrent trois automobiles des années 20 / 30 : une Morris Léon Bollée, une Citroën B12, une Torpédo Delage 8 cylindres .

lesdiagonalesdutemps 13/02/2017 19:38

Pour ceux qui connaissent un peu l'automobile, la rencontre de ces trois engins est aussi improbable que la célèbre rencontre sur la table de dissection du triste sieur Breton.

xristophe 12/02/2017 23:17

L'enfant encore plus douloureux de convoitise devant les miniatures que devant les vraies grandes... Moi adepte des sobres et solides Dinky Toys, je méprisais Norev - pour leur plastique, leurs phares en brillant toc, enfin leur nom, qui prétendait dire ce qu'étaient "mes rêves" - qui eussent été les mêmes que ceux des autres !

lesdiagonalesdutemps 13/02/2017 08:19

Bien sur les Dinky Toys étaient plus convoité mais les Norev avaient aussi leur attrait avec la servo-direction qui équipait certains modèles (de luxe) comme une grosse américaine ou une Mercedes.