Makoto Kai

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Très bien dessiné, étrange, souvent sado-maso. Ce style japonais est dérivé de celui des grands graphistes de l'Empire du Soleil Levant mais il est orienté exclusivement vers la sexualité gay, contrairement aux shungas moins exclusifs. Le goût pour les sévices pervers et le bondage est ici très prononcé. Ce n'est pas trop ma pratique mais cela pourrait être la votre ?

 

__

 

Very well drawn, strange, often sadomasochistic. This Japanese style is derived from that of the great designers of the Empire of the Rising Sun, but it is oriented exclusively toward gay sexuality, unlike shungas less exclusive. The taste for the perverse abuse and bondage is very pronounced. It's not really my cup of tea but it could be yours?

 

__

 

 

 

 

1145873993

 

 

 

 

1385045833

 

 

 

 

1171711212

 

 

 

 

1387045175

 

 

 

 

1428165479

 

 

 

 

1427094515

 

 

 

 

1430020857

 

 

 

 

 

 

1717936947

 

 

 

 

1734499261

 

 

 

 

1858249614

 

 

 

 

192015885

 

 

 

 

192102836

 

 

 

 

1994726656

 

 

 

 

2067146981

 

 

 

2109664815

 

 

 

 

2084454533

 

 

 

 

2110647179

 

 

 

 

241577068

 

 

 

 

26267846

 

 

 

 

26679007

 

 

 

 

270721468

 

 

 

 

280539127

 

 

 

 

30112047

 

339922278

 

 

 

 

37071749

 

 

 

 

394840113

 

 

 

 

416537573

 

 

 

 

46642620

 

 

 

 

525663108

 

 

 

 

538508082

 

 

 

 

665486870

 

 

 

 

828144568

 

 

 

 

841532060

 

 

 

 

img 3939

 

 

 

 

img 4858cropped

 

 

 

 

MAKOTO-KAI2 0014-e1304337221595

 

 

 

 

samurai01

 

 

 

 

shikishi

 

Publié dans illustration

Commenter cet article

ennius 19/03/2017 20:10

C'est un bon critique, mais je ne crois pas qu'on peut se livrer aux jeux tout en faisant du mal. Dans ces images je ne vois que la brutalité et la douleur.

ismau 18/03/2017 16:48

Ici l’aspect ludique, et fantasmatique c’est à dire imaginaire ( comme chez Sade d’ailleurs ) me semble évident . Le raffinement est dans une sublimation artistique, pas dans une violence réelle, ce qui ne l’empêche pas d’être réellement érotique .
Le graphisme c’est amusant, m’a fait penser à Moebius .

lesdiagonalesdutemps 18/03/2017 18:45

Vous avez raison le trait à quelques parentés avec celui de Moebius.

ennius 18/03/2017 02:05

Yuck. Il n'y a rien de raffiné dans le sadisme, qui est naturellement une partie de chaque individu (et on ne doit pas être freudien pour y croire), mais c'est une partie qu'un homme sain doit et comprendre et contrôler, pas célébrer avec des desseins qui sont d'une technique superbe, mais aussi d'une puérilité affreuse.

lesdiagonalesdutemps 18/03/2017 10:41

Vous me semblez bien puritain, un peu de sadisme, un peu vous dis-je est un piment dans les jeux du sexe qui doivent toujours rester des jeux...

Jean-Marc 17/03/2017 10:13

Voila qui fait penser aux dessins de Gengoroh Tagame, plus connu.

lesdiagonalesdutemps 17/03/2017 13:09

Vous avez raison mais je trouve les dessins de Makoto Kai plus divers, mieux dessinés et plus sadiens, plus raffinés dans la torture.