Le blog a 6 ans

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le blog a 6 ans

Le Blog a 6 ans.

Tout d'abord merci à tous les visiteurs, en particulier les visiteurs réguliers et à ceux qui laissent des commentaires.

Malheureusement ces commentateurs sont trop rares. Ils sont pourtant indispensables pour la vie du blog et son positionnement dans les moteurs de recherche.

Profitez de cet anniversaire pour dire ce que vous pensez des Diagonales.

Traditionnellement on offre des cadeaux pour un anniversaire. Pour cela c'est entre autres dans la colonne de droite du coté de PAYPAL. Je remercie tous les donateurs aussi bien ceux qui m'ont envoyé des subsides via Paypal où autrement ainsi que tous ceux qui nourrissent le blog de belles images et de textes rares.  

Commenter cet article

ennius 03/03/2017 06:49

Un autre «bravo!» pour le blog et mes sincères remerciements, particulièrement pour les sujets dont votre conaissance surpasse si completement la mienne—la peinture, la bande dessinée (dont vous m'avez bien piqué l'intêret) et bien évidement la langue française! Tout le monde sait que vos revues des films et des livres sont parmi les plus professionnelles sur le web. Je les lis depuis plusieurs ans maintenant et ne puis plus me souvenir où je les ai trouvés. N'importe: me voici, et je vous remercie de nouveau.

lesdiagonalesdutemps 03/03/2017 07:17

Merci pour vos compliment. Mais tout le monde ne connait pas le blog. Faites le connaitre...

Damien 02/03/2017 10:38

Je n'ai découverts le blog que depuis quelques jours. Je pourrais y passer des heures. Un tel foisonnement... Une telle diversité... Cette charge homo-érotique dans l'art en général est une belle source d'inspiration pour moi.
Merci encore et bonne continuation...

lesdiagonalesdutemps 03/03/2017 07:21

Merci de votre réponse. Je suis toujours curieux de savoir comment on parvient à arriver au blog. Pourriez vous nous donner les coordonnés de votre blog.

Damien 02/03/2017 19:38

En fait, je passe beaucoup de temps à essayer de référencer mon propre site. Il m'arrive donc de faire des recherches sur google avec certains mots clé. Au cours de mes recherches, en tapant: "illustrations homo-érotiques", Les diagonales du temps était dans les premiers résultats...

lesdiagonalesdutemps 02/03/2017 11:12

Merci pour vos compliments pourriez vous me dire comment vous l'avez découvert ce blog.

ismau 01/03/2017 22:39

Depuis un peu plus de 4 ans de fréquentation suivie de votre blog, je trouve remarquable d’y faire toujours autant de belles découvertes . J’aime particulièrement cet équilibre entre textes et images, entre sérieux et légèreté, toujours dans un esprit délicieusement surprenant de curiosité, et de non conformisme . Coïncidence, aujourd’hui c’est paraît-il ( je l’apprends ) "la journée mondiale du compliment", les miens n’avaient pas besoin bien sûr de cette consigne … pour dire tout le bien que je pense de votre blog, et lui souhaiter un très bon anniversaire !

lesdiagonalesdutemps 02/03/2017 07:54

Merci pour ces compliments mais malheureusement la diversité du blog ne semble pas unanimement apprécié.

Bertolphe 01/03/2017 20:43

Oui, bravo pour ces collections géniales de documents, entre plaisirs et culture... Continuez ! J'ai vivement apprécié le film "Baisers cachés", à recommander à toutes les familles bien pensantes, pour comprendre qu'elles peuvent faire le bonheur ou la souffrance de leurs enfants gays.
J'aime beaucoup aussi les photos "Que la jeunesse", même si je ne comprends pas bien pourquoi c'est l'unique option noir & blanc.
Quant aux beaux arts, bravo pour l'éclectisme et la variété, même si j'ai horreur de l'abstrait qui, pour moi, ne veut rien dire ! Rien de plus concret qu'un vrai beau garçon avec tous ses attributs, hihihi !

Bruno 01/03/2017 15:43

Bon anniversaire et longue vie au blog !

claude 01/03/2017 15:35

Bonjour et bon anniversaire au blog !
J'apprécie la ou les personnes qui le font vivre.
Je fais tout mon possible pour le faire découvrir à mes amis.
Merci pour vos efforts.
Amitiès.

Patrick 01/03/2017 12:00

Bravo,merci et bon anniversaire, j'apprécie particulièrement les magnifiques photos sur la jeunesse,la beauté des corps, il n'y a vraiment que la jeunesse qui peut nous offrir ça,encore une fois mille merci . PV

IHUEL Fr 01/03/2017 11:27

Six ans c'est la duré du mien.

En effet, les commentateurs sont rares mais les gens ont peur d'être reconnus, c'est navrant d'autant qu'effectivement ça aide à améliorer.

J'apprécie le votre si agrémenté et si diversifié.

Bien à vous

psykokwat 01/03/2017 09:19

Merci pour tout ce travail, Bonne continuation

lesdiagonalesdutemps 05/03/2017 16:34

Je vais relire le journal de Julian sous cet éclairage. Je vous signale que vous pouvez trouver le trio nietzschéen que vous citez, à peine travesti (mais sans Kot) ou plutôt Kot et Lepri uni en un seul personnage (j'ai repris mes esprits depuis ce matin) dans le dernier roman de Rinaldi, "Torrent" auquel j'ai consacré un billet.

Ariane 05/03/2017 13:03

Je suis en train de relire une biographie de Phillippe Jullian par Ghislain de Diesbach.
Il l'avait connu quand il était encore jeune et nouvellement arrivé à Paris. Il le rencontre chez lui à Senlis, qui n'est pas une banlieue, mais une jolie petite ville de Picardie, pas très loin de Paris.
En fait, Jullian a beaucoup vécu à Paris, quand il n'était pas à Bordeaux d'où il était originaire, où à Londres ou Rome, deux villes qu'il adorait.

Konstanty Jeleński, dit Kot pour les intimes, fut un de ses amants, un de ceux qu'il aima le plus. Puis le temps passant, Kot deviendra celui de Leonor Fini et du prince Stanislao Lepri : le trio Nietzschéen comme l'appelait Jullian ( qui était le petit-fils du grand historien Camille Jullian)

Une lecture passionnante comme souvent avec Diesbach, dont je viens de terminer celle de Ferdinand Bac : un artiste dont je connaissais surtout les dessins, et peu les écrits.

lesdiagonalesdutemps 05/03/2017 08:27

Je vous remercie d'abord pour la réitération de vos compliments et surtout pour ce que vous me dites à propos de l'aiguillage qui vous a conduit jusqu'à mon blog. N'ayant pas immédiatement sous la main le journal (bien partiel) de Philippe Julian je ne vois pas qui est Kot Jelenski dont le nom ce matin, mais j'ai l'esprit peut être un peu embrumé par le sommeil, ne me dit rien du tout. Avec Philippe Jullian nous avions un ami commun, Jean-Claude Farjas qui m'en parlait souvent. Il avait été en particulier très marqué par un déjeuner chez lui dans sa lointaine banlieue. Si ce n'est pas indiscret pourriez vous me dire pour quelles raisons faites vous des recherche sur cet ami de Jullian? Je suis un indéfectible curieux...

Ariane 05/03/2017 00:49

Vous savez l'estime dans laquelle je tiens votre blog. Je vous renouvelle mes compliments, tant pour vos textes si souvent enrichissants pour moi, et je ne parle pas de vos photos. Toutes judicieusement choisies, même celle des jolis garçons qu'on peut y voir.
Ce soir je ne suis pas venue directement chez vous, et il vous intéressera peut-être de savoir que c'est en faisant une recherche sur Kot Jelenski, un ami de Phillipe Jullian que j'ai été dirigée chez vous.
Et cela m'arrive souvent.
Encore mille mercis à vous, et que vive encore longtemps les Diagonales !