Gaston au Centre Pompidou

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Gaston au Centre Pompidou
sur certaines photos on aperçoit la barbe du mythique rédacteur en chef du journal de Spirou de la grande époque: Yvan Delporte

sur certaines photos on aperçoit la barbe du mythique rédacteur en chef du journal de Spirou de la grande époque: Yvan Delporte

Gaston au Centre Pompidou
une planche réalisée pour un anniversaire de Spirou dans la multitude des portraits du groom se cache la tête de Gaston, trouvez là.

une planche réalisée pour un anniversaire de Spirou dans la multitude des portraits du groom se cache la tête de Gaston, trouvez là.

La première édition du premier album de Gaston. Il est rarissime et vaut son pesant d'euros aujourd'hui

La première édition du premier album de Gaston. Il est rarissime et vaut son pesant d'euros aujourd'hui

Après le succès de l’exposition consacrée à Claire Bretecher, c’est au tour de Gaston d’être l’hôte de la bibliothèque publique d’information du Centre Georges Pompidou (BPI). Si l'idée est louable, le lieu n'est pas vraiment fait pour cela. On espère dans le futur proche une exposition dédié à Franquin de la même importance que celle sur Hergé au Grand Palais. Néanmoins cette exposition qui fête les 60 ans du gaffeur est immanquable pour tous les amateurs de B.D. Elle a été réalisée en partenariat avec les éditions Dupuis. La manifestation est organisée avec le concours de Frédéric Jannin (auteur de « Germain et nous ») et de Christelle et Bernard Pissavy-Yvernault (auteurs des ouvrages sur le personnage de Spirou), cette exposition est organisée sous l’autorité de Jérôme Bessière et Emmanuèle Payen, commissaires généraux.

Les photos étant interdites, les éclairages causant de nombreux reflets parasites, vous voudrez bien excuser la mauvaise qualité de la plupart des images illustrant ce billet.

 

 

L'exposition est divisée en quatre parties qui permettent de suivre le parcours du célèbre héros sans emploi, né sous le crayon d’André Franquin le 22 février 1957 dans les pages de Spirou.

Ces chapitres sont les suivant: Les premiers pas, un garçon dans le vent, l’art de Franquin et de « Gaston » aux « Idées noires ». Les quatre thèmes retenus sont proposés dans quatre espaces distincts, invitant à suivre le parcours fabuleux d’un héros qui parle à toutes les générations de lecteurs de BD et au-delà.

Planches originales, premières éditions, décors, reconstitutions d’inventions farfelues, photos, documents inédits illustrent de belle manière ces soixante années de succès.

planche d'étude d'expressions de mademoiselle Jeanne

planche d'étude d'expressions de mademoiselle Jeanne

Gaston au Centre Pompidou


planche d'étude pour les expressions de Longtarin

planche d'étude pour les expressions de Longtarin

Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou

De leur côté, les éditions Dupuis n'ont pas ménagé leurs efforts avec la publication d’un catalogue de l’exposition richement illustré (couverture du catalogue immédiatement ci-dessous), l’édition d’un tirage limité spécial de l’intégralité des planches de « Gaston Lagaffe » en 22 albums aux couleurs restaurées.

Et Spirou, l’hebdomadaire des éditions Dupuis qui a vu naître « Gaston » fera la fête à Lagaffe tout au long de l’année 2017.

 

Alors que l’exposition organisée en son honneur à la BPI du centre Georges Pompidou (jusqu’au 10 avril prochain) fait le plein de visiteurs (à ce propos évitez le mercredi et surtout le samedi vous pourriez patienter plus d'une heure avant d'entrer, privilégiez le soir après 18heure), Gaston Lagaffe fête en ce mois de février ses 60 ans. Qui aurait pu imaginer un destin aussi fabuleux pour ce petit bonhomme en noir et blanc campé par André Franquin lors de sa première apparition ?

C’est en effet le 28 février 1957 que le héros sans emploi fait ses premiers pas timides dans le n° 985 de l’hebdomadaireSpirou.

 

Soixante ans plus tard, le n° 4115 de Spirou adopte pour une semaine le nom de Gaston à sa Une. Sous une couverture signée Yoann et Fabien Vehlmann (les auteurs actuels des « Aventures de Spirou et Fantasio »), une joyeuse équipe d’auteurs de la nouvelle génération imaginent quelques étapes savoureuses de la vie du roi des gaffeurs.

Bébé Gaston babille sous le crayon de Nob, Nix promène un Gaston adolescent à la récré, Libon imagine un duo savoureux avec Fantasio, Yoann et Vehlmann confrontent Gaston à la réalité virtuelle, Fabrice Erre et Fabcaro proposent le quotidien du couple Gaston/Jeanne, Guillaume Bouzard ose un Gaston sexagénaire (voir immédiatement ci-dessous)…

En cadeau, reprise à l’identique du plan de The Gaston Pinball Machine : un billard électrique inventé par Lagaffe (et son créateur André Franquin) qui fonctionne comme un vrai, offert aux lecteurs du n° 1159 de Spirou du 30 juin 1960

 

Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
Gaston au Centre Pompidou
un jeune visiteur fatigué

un jeune visiteur fatigué

Paris, février 2017

Paris, février 2017

Publié dans Bande-dessinée

Commenter cet article