Cyparissus. 1670. Jacopo Vignali 1592-1664

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 Cyparissus. 1670. Jacopo Vignali 1592-1664

Publié dans peinture

Commenter cet article

Tiago 24/03/2017 20:48

Jacopo Vignali a quelques anges étonnants.

xristophe 14/02/2017 20:05

C'est que cette pauvre Duras, qu' on aurait bien mise elle aussi sur la table de dissection, était presque aussi nulle en bagnoles qu'en littérature...

xristophe 14/02/2017 19:53

Ismau pourrait je crois commenter magnifiquement cette énigme mythologique aux genoux nus... Ce que pendant, elle ne galvauderait pas son talent à encourager le street "art"...

lesdiagonalesdutemps 15/02/2017 16:35

Je l'ai fait figurer dans ma petite suite, ce thème a été peu traité, et comme cette image se trouve au musée de Stockholm c'est probable.

Bruno 15/02/2017 01:14

Là, sans doute :

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0a/Giulio_Romano_-_Apollo_Cyparissus.jpg

lesdiagonalesdutemps 14/02/2017 21:39

Voilà l'Histoire
Dans la mythologie grecque, Cyparisse, Cyparissos ou Cyparittos (en grec ancien Κυπάρισσος / Kupárissos ou Κυπάριττος / Kupárittos, « le cyprès ») est un jeune homme aimé d'Apollon.

Selon les Métamorphoses d'Ovide, après avoir transpercé d'un javelot acéré son cerf favori (resplendissant d'or et d'autres pierres précieuses et consacré aux nymphes du pays de Carthée, sur l'île de Céos), Cyparissos souhaite mourir lui-même. Il demande donc aux dieux de verser des larmes éternelles. En réponse à cette demande, il est transformé en cyprès, qui devient symbole funèbre, de tristesse et arbre des morts.

Cette métamorphose est aussi une manière d'atteindre l'éternité sans avoir à passer par les Enfers et une survie toujours renaissante.
Je me souviens d'avoir vu un tableau où Apollon embrassait Cyparisse à pleine bouche mais je ne sais plus où. Je vais chercher cela.