Christoffer-Wilhelm-Eckersberg, Narcisse

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Christoffer-Wilhelm-Eckersberg, Narcisse

Publié dans peinture

Commenter cet article

ismau 30/01/2017 19:18

Ce n’est pas tellement cette "floraison" très réaliste que je trouvais étonnante, mais plutôt que Narcisse ne soit pas comme d’habitude penché vers son reflet . La phase de désespoir qui suit la contemplation de son image impossible à saisir, est très rarement montrée je crois … en tous cas je ne l’avais jamais vue ( Le pauvre petit amour au fond a l’air tout dépité )

lesdiagonalesdutemps 30/01/2017 22:22

Je crois en effet que cela est unique. Enfin il doit bien avoir un autre peintre de par le monde qui a traité cette scène.