Boys Will be boys (3)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)
Boys Will be boys (3)

Publié dans adolescent, livre

Commenter cet article

Jean-Marc 27/01/2017 17:12

Il n'y a pas que le "boute en train" dans cette série: Hommage aussi au "Commandant Quéré"que l'on devine admiré par ce scout assis. Il fit la ligne de la Corse depuis les ports de la Côte méditérrannéenne de 1948 aux années 60.

lesdiagonalesdutemps 27/01/2017 21:52

En effet je me demande si enfant je n'ai pas fait Marseille Alger sur ce bateau vers 1955, mais je n'ai plus personne qui puisse me le confirmer...

JEAN-MICH 27/01/2017 16:32

Mignons les scouts marins et les autres garçon en petits shorts

Alex 30/01/2017 19:51

Salut ça va ?
Vraiment sympa

Yohann 27/01/2017 09:52

Encore de magnifiques foto de jeunes garçons , c est toujours un plaisir á contempler

xristophe 26/01/2017 18:22

Donc ils existent, les mousses en short...

lesdiagonalesdutemps 26/01/2017 20:47

plutôt des scouts marins

bluesman 25/01/2017 11:42

bonjour
encore un bel article agrémenté de belles illustrations et parmi celle ci cette photo http://img.over-blog-kiwi.com/1/05/37/56/20170125/ob_ceb38d_iq04302.JPG ou sur le bateau est noté boute en train j'ai cherché une définition et j'ai trouvé ceci :
le boute-en-train est un cheval qui est destiné à mettre une jument en chaleur
icelui qui a écrit la définition en 1832 n’a jamais dû vivre près des chevaux ! Les "chaleurs" sont dans l’ordre naturel du cycle menstruel d’une jument et le boute-en-train ne les provoque pas ... par contre, il est capable de les déceler et il ne s’occupe que des "préliminaires". La jument n’est vraiment fécondable qu’après plusieurs jours de cet état d’excitation. Le boute-en-train la "prépare" bien pour que l’étalon n’ait plus qu’à déposer sa semence ... et il repart frustré , le pauvre !
il est vrai que le prix d’une saillie mérite que le propriétaire soit attentif !

je crois qu'il pourrait remplir cet office le beau jeune homme!

lesdiagonalesdutemps 25/01/2017 13:28

louons les étalons

openbrief 25/01/2017 11:29

tout simplement magnifiques (avec un "S")