William Holman Hunt - May Morning on Magdalen Tower, 1890

Publié le par lesdiagonalesdutemps

William Holman Hunt - May Morning on Magdalen Tower, 1890

Publié dans peinture

Commenter cet article

Pierre-yves 20/12/2016 10:32

Très curieux , le thème de ce tableau ,œcuménisme ? En tout cas de belle facture .

lesdiagonalesdutemps 20/12/2016 11:00

Je connais la Magdalen Tower mais j'ai raté cette fête assez intrigante en effet.

Alcib 20/12/2016 07:45

It seems that William Holman Hunt ‘to represent the spirit of a beautiful, primitive and in a large sense eternal service, which has only been in part restored on the tower, even to the floral fullness of three centuries since, but which still carries evidence in it of the origin of our race and thoughts in the same cradle with the early Persians.’ (Pall Mall Gazette, 4 November 1891, p.3).

Cambridge est bien, mais j'aime aussi Oxford, où Magdalen Tower est incontournable.

lesdiagonalesdutemps 20/12/2016 22:11

Tant mieux si le blog vous évoque de bons souvenirs. J'y ai également parlé de Brideshead revisited dont je conseille l'adaptation télévisée qui est très bonne. Les roman d'université sont un genre à part entière dans le monde anglo-saxon. Je ne sais pas si vous connaissez Le comptable indien de David Leavitt (article sur le blog également) c'est un roman remarquable dans le genre.

Alcib 20/12/2016 20:15

Bien sûr, Cambridge est magnifique et fait rêver, surtout après avoir lu Rupert Brooke et ses amis, puis E. M. Forster, après avoir écouté Pinks Floyds (« Grandchester Meadows »), vu le film « Maurice », etc.
Mais Cambridge fut d'abord pour moi associée à la musique, au choeur de garçons de St. John's College, qu'à défaut de pouvoir entende sur place j'écoute et je regarde sur vidéo, particulièrement en ce temps-ci de l'année...

Alors qu'Oxford évoque pour moi « Evelyn Waugh, « Brideshead revisited », et, plus récemment, Bemjamin Wood et son « Complexe d'Eden Bellwether » (dont vous avez parlé ici il n'y a pas longtemps encore).
Mais Oxford, c'est surtout là que mon dernier amoureux a fait ses études, il n'y a pas si longtemps... un peu avant Eden Bellwether, toutefois.

Je ne connaissais pourtant pas ce tableau...

lesdiagonalesdutemps 20/12/2016 10:58

Entièrement d'accord même si j'ai une préférence pour Cambridge avec ses barques à fond plat qui glissent sur la Cam.