Une visite au Musée d'Orsay

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Boutet de Montvel

Boutet de Montvel

Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Delville, L'école de Platon (détail)

Delville, L'école de Platon (détail)

Delville, L'école de Platon (détail)

Delville, L'école de Platon (détail)

Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Frank Craig, Jeanne d'Arc à la tête de ses armées

Frank Craig, Jeanne d'Arc à la tête de ses armées

Frank Craig, Jeanne d'Arc à la tête de ses armées (détail)

Frank Craig, Jeanne d'Arc à la tête de ses armées (détail)

Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Frédéric, Les âges de l'ouvrier (détail)

Frédéric, Les âges de l'ouvrier (détail)

Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay

Cette toile de Luigi Nono "première pluie" m'a beaucoup ému. J'ai même versé une larme, en toute tranquillité puisque ce tableau est exposé et bien, dans une belle salle mais qui semble très peu visitée. La toile représente une mère de famille venue abriter, avec un grand parapluie, la tombe de son enfant, récemment enterré, pour qu'il ne soit pas mouillé car il pleut pour la première fois depuis qu'il est là.

Luigi Nono est né le  à Fusina, localité de la commune de Venise en Italie. Il est mort le  Venise. C'est un peintre appartenant à l'école vénitienne du XIX ème siècle.

Il est le grand-père du compositeur Luigi Nono.

Une visite au Musée d'Orsay
au fond  Cain par Cormon   Paris, décembre 2016

au fond Cain par Cormon Paris, décembre 2016

Commenter cet article

ismau 30/12/2016 17:47

J’aime bien cette mystérieuse histoire de chat, et de petit incipit ... mais j’aime d’abord vos belles photos d’Orsay . Quelle mine que ce musée ! Je pensais avec amusement que si les photos y sont maintenant permises, c’est grâce au selfie étourdi - ou écervelé - de notre précédente ministre de la culture Flore Pellerin .

lesdiagonalesdutemps 30/12/2016 18:07

Je croyais que c'était grâce à cette niaise de Ségolène Royale qui lors d'une visite dans ce musée mitraillait à tout va. Mais il faut bien deux ministres pour remuer un conservateur de musée. Ces gens là on la certitude ancrée dans leur cul de plomb.
Ah Flore qu'elle était belle en ministre, moi persona non grata par excellence j'ai eu l'insigne honneur de lui serrer la louche comme l'aurait écrit Boudard que Déon vient malheureusement de rejoindre, lors d'un vernissage au Musée Jacques Chirac (enfin on se décide à nommer ainsi le musée du quai Branly). Elle était superbe Flore dans sa robe de cocktail façon kimono...

xristophe 29/12/2016 19:13

Non, hélas... Sans le "(je crois)", c'était un incipit de roman à écrire... Je suis un grand auteur de petits incipits... Je les vends à un prix abordable...

xristophe 28/12/2016 15:25

Les chats qui ont sept vies peuvent en consacrer une à la vie et l'autre à la mort de leur maître ; on voit ça fréquemment dans la peinture... (je crois)

lesdiagonalesdutemps 28/12/2016 17:52

Pourriez vous me donner des exemples.

Pierre-yves 27/12/2016 17:54

Ceux que je trouve vraiment sublimes : les clichés n°20 ( comme un lumière qui vient de l'intérieur du tableau ) et le n° 23 : si réaliste que j'ai cru à une photographie ... Merci !

lesdiagonalesdutemps 27/12/2016 18:04

C'est un tableau très naturaliste qui pour moi représente un jeune couple visitant la tombe fraiche de leur enfant. Au fond passe un chat. Passe-t-il indifférent symbolisant la vie qui continue et passe ou bien c'est peut-être le chat de la famille tant aimé de l'enfant qui rode près de la tombe.